Valenciennes : top départ pour la commercialisation des bières de Noël

Les brasseries du Valenciennois se sont déjà lancées il y a plusieurs dans la fabrication de bières de Noël. Ces bières un peu particulières et très prisées seront bientôt servies dans les bars de la région... et à l'étranger. 

Un avant-goût des fêtes, sorti tout droit, de ces imposantes cuves. Depuis un an, cet artisan brasseur s'est lancé dans la bière de Noël. Il nous présente sa recette fait maison. "Moi j'y mets tout le temps un peu de malte de blé, du malte d'orge, qui est du malte pâle, puis des maltes caramel, des épices et le houblon", explique Stéphane Vansteeme, artisan-brasseur. 

>> Un reportage de Mathilde KACZKOWSKI  , Jean-Christophe RACZY et Fanny DUHEM. 


Pour y goûter, il faut être patient. Ici, la production a commencé en septembre et il faut compter au moins 5 semaines de fabrication. "Ca va fermenter pendant une grosse semaine, ensuite en garde froide pendant deux semaines, ensuite je mets en bouteille et comme je fais de la refermentation en bouteille il y a encore deux semaines au chaud à 24 degrés", précise Stéphane Vansteeme. 


Une bière qui booste le chiffre d'affaire


Depuis la moitié du XXe siècle, dans cette brasserie historique, la bière de Noël est produite chaque année. Une production qui booste le chiffre d'affaire. "La bière de Noël ça représente entre 5% et 8% de notre production", explique Alain Dhaussy, artisan-brasseur à Hordain. "C'est un moment très important."

Cet alcool est essentiellement consommé par des Français. Pourtant, à plus de 1.000 kilomètres d'ici, la bière de Noël est aussi très prisée. "L'année dernière on a eu un certain succès au Danemark avec notre bière de Noël. Ils ont récidivé cette année avec une commande de dix palettes, ça fait à peu près 6000 bouteilles", poursuit Alain Dhaussy. 

Dans ce bistrot à Valenciennes, la bière de Noël fera sa grande arrivée début décembre. Ici, elle trouve déjà preneur. "Boire une bière de Noël c'est comme ouvrir une petite case du calendrier de l'avent, c'est un avant-goût des fêtes de Noël", explique un client. "Je le consomme parce qu'elle est un peu amère, c'est sympathique", poursuit un autre. 

Une bière aussi plus forte, minimum 6 degrés... Donc à déguster avec modération ! 


L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité