• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le Nord Pas-de-Calais en cruel manque de soleil, pour ce début 2019

© Pixabay
© Pixabay

Entre le 27 décembre et le 7 janvier, le soleil n'a brillé... que huit heures.

Par @F3nord

Entre le 27 décembre et le 7 janvier, le soleil est apparu... pendant huit heures. 479 minutes, précise Météo France, dont il fallait tirer profit sous peine de tomber à court de vitamine D

C'est bien loin de la moyenne constatée sur cette période (1184 minutes, soit presque 20 heures), mais toujours plus que le record de morosité établi entre décembre 1990 et janvier 1991 : 258 minutes (4h20)

 

Du mieux, pour le début 2019

Mais que l'on se rassure, il y a tout de même du mieux, pour ce début 2019 : entre le 3 et le 7 janvier, on comptait 213 minutes (3 heures et demie) d'ensoleillement. C'est beaucoup plus qu'en 2018 (98 minutes), qu'en 2016 (108 minutes) et surtout qu'en 2013 (21 minutes), même si la moyenne, depuis 1990, s'établit plutôt à 482 minutes sur ces cinq jours.
 
Le Nord Pas-de-Calais en manque cruel de soleil

Et si le soleil se prend à nouveau à jouer les timides, les produits de la mer et, dans une moindre mesure, le beurre, la margarine, les œufs et les champignons peuvent vous apporter des vitamines D.

Inutile de désespérer, en tout cas. Alors que l'ensoleillement était très faible l'an dernier à la même époque, l'année 2018 a fini sur une note lumineuse : la Côte d'Opale a même été plus ensoleillée en 2018 que Bordeaux, Tarbes ou Biarritz.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le cadeau de Sandra Moubarak

Les + Lus