• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Alerte sécheresse : cinq astuces pour économiser l'eau à la maison (et dans le jardin)

Photo d'illustration. / © Bruno Levesque/IP3 PRESS/MAXPPP
Photo d'illustration. / © Bruno Levesque/IP3 PRESS/MAXPPP

Des mesures de restriction d'eau ont été prises dans la plupart des communes du Nord suite à l'alerte sécheresse. Le Pas-de-Calais est, lui, placé en vigilance à cause d'un hiver avec de trop faibles précipitations. Voici quelques conseils faciles à suivre pour limiter sa consommation.

Par M.D.

L'alerte sécheresse a été déclenchée dans le Nord en raison des faibles précipitations tombées cet hiver, engendrant un "déficit pluviométrique de 20% par rapport à la normale", indiquait la préfecture. De lourdes restrictions d'eau ont donc été imposées dans le département jusqu'à la fin du mois de juin (plus d'informations dans cet article).
 

C'est la première fois qu'un arrêté de ce type est pris si tôt dans l'année : "depuis ces deux dernières années, [il] était plutôt pris en juillet ou en août", a indiqué Michel Lalande, préfet du Nord. L'hiver a également été sec dans le Pas-de-Calais. Le département a donc été placé en vigilance sécheresse, un seuil en-dessous de l'alerte, où particuliers et professionnels sont simplement incités à faire des économies d'eau.
 

Pour les deux départements, il va donc falloir surveiller sa consommation, que ce soit à la maison où dans le jardin. Voici quelques conseils simples pour limiter son usage d'eau sans trop d'efforts.

 

Attention aux appareils électroménagers


Première source d'économie : ne faites pas tourner son lave-linge ou lave-vaisselle à moitié vide. Et lorsque vous changez vos appareils électroménagers, pensez à choisir des équipements économes. Pour en avoir le coeur net, renseignez-vous sur leur consommation d'eau : les meilleurs lave-vaisselle, par exemple, utilisent moins de 10 litres d’eau par cycle.

Autre source de gaspillage : la chasse d'eau. Les toilettes sont souvent l'appareil qui consomme le plus dans une maison. Installer une chasse d'eau économique, par exemple, permet d'utiliser jusqu'à deux fois moins d'eau. Si vous pensez à la changer, vous pouvez également opter pour les chasses à deux boutons, toujours plus économiques que les modèles les plus basiques.

 

A la chasse aux consommations inutiles


Évitez de laisser couler l'eau inutilement, dans le lavabo pendant la toilette par exemple. Fermer le robinet pendant le brossage des dents permet d'économiser plusieurs dizaines de litres d'eau. Même chose sous la douche : couper l'eau quand on se savonne permet également d'économiser plusieurs litres d'eau. Par ailleurs, préférer la douche au bain permet de consommer jusqu'à cinq fois moins.
 

Et laisser le robinet ouvert pendant la vaisselle peut gaspiller jusqu'à 200 litres d'eau ! Alors attention aux consommations inutiles. Petite astuce si vous avez un jardin : l'eau de lavage des légumes peut être utilisée pour l'arrosage des plantes.

 

Traquer les fuites


Les fuites peuvent représenter jusqu'à 20% de la consommation d'eau d'un foyer ! Un robinet ou une chasse d'eau qui fuit gaspille des centaines de mètre cubes d'eau par an, soit des centaines d'euros. Alors pour les traquer, le plus simple est de surveiller sa consommation directement au compteur.

Pour ce faire, relevez le compteur le soir avant d'aller vous coucher et comparez avec la valeur affichée le lendemain matin. Pour que le test ne soit pas faussé, pensez à ne pas lancer de machine à laver ou de lave-vaisselle pendant la nuit. Si les chiffres ne sont pas les mêmes, identifiez l'origine de la fuite ou appelez un plombier.

 

Arroser les plantes avec parcimonie


Au jardin aussi, quelques gestes simples permettent de réduire drastiquement sa consommation d'eau. Parmi les réflexes à adopter : pensez à arroser tard dans la soirée pour limiter l'évaporation et utilisez un arrosoir plutôt qu'un tuyau d'arrosage, moins gourmand en eau. Il est également préférable de se renseigner sur la météo avant de s'occuper des plantes pour tenir compte de la pluie prévue ou déjà tombée.

Par ailleurs, mieux vaut deux à trois arrosages copieux par semaine que de petits arrosages quotidiens. Un geste qui permet à la terre de s'humidifier en profondeur. Si vous préférez les techniques automatiques, pensez au goutte-à-goutte et réglez-le correctement. Mais attention, les pelouses n'ont pas besoin d'être arrosées ! Elles reverdiront sans votre aide au retour des pluies.

 

Recycler l'eau de pluie


Il faut savoir que l'eau potable n'est nécessaire que pour 5% de notre consommation. Alors un bon moyen de faire des économies d'eau (et d'argent) : le recyclage de l'eau de pluie, ce qui peut se faire de plusieurs manières. Le niveau de filtration est différent en fonction de l'utilisation.

Pour un usage ponctuel comme le nettoyage de sa terrasse ou l'arrosage du jardin, il suffit de raccorder un bidon ou une citerne à sa gouttière (idéalement avec une grille sur le dessus pour éviter la présence de feuilles). Ne reste plus qu'à la pomper quand besoin est. L'eau de pluie peut également être recyclée pour les toilettes. Pour les installations, renseignez-vous sur le site du gouvernement : cela dépend de la superficie de votre toiture et de sa composition.

 

Sur le même sujet

Retour sur le 18 mai et l'au revoir d'Anne-Sophie Roquette au LOSC

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer