Il y a 20 ans, le quadruple meurtre des Frères Jourdain

L'affaire Jourdain, 20 ans après

Il y a 20 ans, dans la nuit du 11 au 12 février 1997, Jean-Louis et Jean-Michel Jourdain prenaient en stop 4 jeunes filles au carnaval d’Equihen, avant de les battre, violer et tuer. Retour sur une affaire qui a repoussé les limites de la barbarie. 

Par Jeanne Blanquart

L'affaire avait ému le pays entier. Le 11 février 1997, Peggy, Amélie, Audrey et Isabelle, 4 amies âgées de 16 à 20 ans, se rendent au carnaval du Portel. Sur leur chemin, elles croisent Jean-Louis et Jean-Michel Jourdain, deux frères marginaux. Les deux hommes les prennent en stop avant de les conduire sur la plage de Sainte-Cécile, dans un blockhaus. 

C'est à ce moment là que leur calvaire commence. 3 des jeunes filles sont violées, toutes recoivent de nombreux coups, comme l'atteste leur autopsie. Puis elles sont enterrées à la hâte, tête bèche, dans un trou creusé dans la dune. L'une d'elle est ensevelie alors qu'elle est encore en vie. 

L'enquête

Le lendemain de leur disparition, les familles s'inquiètent et se rendent immédiatement au commissariat de Boulogne-sur-mer pour signaler leur disparition. Mais leur plainte n'est pas prise au sérieux. Le Procureur privilégie alors la thèse de la fugue, même si les jeunes filles sont parties sans affaires, sans argent et costumées. 

Jour après jour, des témoignages arrivent pourtant, notamment pour signaler la présence, ce soir là, de deux hommes louches dans une camionette, épiant la foule avec un comportement suspect. Un coup de fil anonyme met alors les enquêteurs sur la piste des frères Jourdain, qui résident à Dannes, au Sud d'Hardelot. 

Jean-Louis et Jean-Michel Jourdain sont interpellés et interrogés. Leurs versions divergent mais Jean-Louis Jourdain finit par avouer l'endroit où se trouvent les corps


Le procès 

Tandis que la presse relate les actes de barbarie qu'ont fait subir les deux frères aux jeunes femmes, l'opinion s'enflamme. La maison des frères Jourdain est brûlée, le reste de la famille doit être mise sous protection judiciaire.

D'autant qu'ils n'en sont pas à leur premier crime. Jean-Louis Jourdain est condamné pour viol en 1989 et passe 7 ans en prison. Son frère Jean-Michel est condamné en 1980 à 10 ans de prison pour attentats à la pudeur avec violence. En 1989, il est de nouveau condamné à 15 ans de réclusion criminelle pour le meurtre par strangulation de son ex-compagne

Au procès, les deux hommes se rejettent la faute. Jean-Michel Jourdain explique n'avoir rien fait et s'être contenté de "regarder la mer", tandis que son frère Jean-Louis l'accuse des viols et des meurtres

En octobre 2000, Jean-Louis et Jean-Michel Jourdain sont condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité assortie de peines de sûreté de 22 et 20 ans. Deux ans plus tard, les peines sont confirmées en appel. 

L'émission "Faites entrer l'accusé" avait consacré un épisode à cette affaire : 
"Faites entrer l'accusé" : l'affaire Jourdain

Sur le même sujet

Les + Lus