• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Fabienne Buccio, Préfète du Pas-de-Calais, promue en Normandie : les 5 dates marquantes

© AFP
© AFP

La Préfète du Pas-de-Calais Fabienne Buccio vient d'être promue en Normandie. Retour sur les 5 dates qui ont marqué son passage dans la région, notamment dans la gestion du camp de réfugiés de Calais.  

Par Jeanne Blanquart

  • 15 février 2015 : la prise de fonction
Fabienne Buccio prend officiellement ses fonctions le 15 février 2015. C'est la toute première femme Préfète dans le département. Le jour de sa prise de fonction, elle choisit de déposer symboliquement une gerbe, au monument aux morts de la ville. Précedemment en poste à Saint-Etienne, Fabienne Buccio arrive dans le Pas-de-Calais dans un contexte qui n'est alors pas autant marqué par la crise migratoire et la "Jungle" de Calais. Un dossier qui va pourtant occuper la quasi-totalité de son temps pendant les mois qui vont suivre. 


  • 2 novembre 2015 : premiers départs de migrants en car vers les CAO 
Ce jour-là, 43 migrants mineurs sont emmenés dans un CAO (Centre d'Accueil et d'Orientation). Ils seront plusieurs centaines à en faire de même. Objectif : désengorger Calais et, officiellement, répondre à "un objectif humanitaire de mise à l’abri dans des conditions dignes". Côté associatif, plusieurs personnes accusent Fabienne Bucchio d'accepter une politique de dispersion, qui vise à "effacer" le problème de Calais sans le résoudre. Cela ne l'empêchera pas de continuer cette opération de transferts jusqu'au démantèlement complet du camp. 


  • 29 février 2016 : démantèlement de la zone Sud du camp
Il aura fallu attendre la décision de justice validant l'évacuation d'une partie de la "Jungle" de Calais. Le 29 février, Fabienne Buccio ordonne le début du démantèlement du camp, en l'occurence la partie Sud. Un démantèlement qui ne se déroule pas sans heurts. Plusieurs tentes s'enflamment dans la nuit. Les CRS envoient du gaz lacrymogène. Un déploiement dissuasif qui vise "à sécuriser le travail de l'entreprise" chargée du démantèlement, mais aussi à "permettre aux maraudeurs de travailler sereinement", explique alors Fabienne Buccio. 


  • 25 juin 2016 : l'Euro de foot en partie au stade Bollaert
"Nous sommes prêts et nous voulons tous que l’Euro soit une fête", avait alors déclaré Fabienne Buccio. Le 25 juin 2016, l'un des matchs de l'Euro2016 se déroule au stade Bollaert, à Lens : Croatie - Portugal. Plus de 2 400 agents sont alors mobilisés pour sécuriser l'évènement, sous haute surveillance. Le 11 juin, un premier match, Albanie-Suisse, s'était déjà déroulé à Lens. Des "forces de sécurité privées dans le stade et à l'intérieur de la fan-zone" avaient alors été déployées par la Préfète. 


  • 26 octobre 2016 : la fin de la "Jungle" 
1er jour de la gigantesque opération de démantèlement du camp de Calais. En tout, 5 132 adultes sont envoyés dans des centres d'accueil et d'orientation (CAO) en régions et 1 932 mineurs sont pris en charge à l'issue de l'opération. Les cars emmènent, dizaines par dizaines, les réfugiés encore présents à Calais, sous la direction de la Préfète, qui signe la fin de la "Jungle". 

 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus