SNCF : les horaires des trains évoluent, quels changements dans le Nord Pas-de-Calais ?

Ce n'était pas arrivé depuis 2012 : aujourd'hui, la grille des horaires de la SNCF évolue. Qui sont les gagnants et les perdants de ces changements dans le Nord Pas-de-Calais ? 
À partir du 15 décembre 2019, l'offre des TER est repensée dans les Hauts-de-France et en Normandie. Cette refonte est le fruit d'un an et demi de négociations, parfois houleuses. Le maire de Templeuve-en-Pévèle, Luc Monnet, avait par exemple présenté sa démission pour protester contre la nouvelle grille qui supprimait 17 trains quotidiens dans sa gare. 
 
Horaires des trains : quels changements pour le Nord-Pas-de-Calais ?

Les syndicats de Douai, Arras ou Templeuve-en-Pévèle s'étaient fortement mobilisés pour maintenir la fréquence des lignes de leurs villes.
 


Des trains supprimés avant et pendant les heures de pointes 


Dans le Nord Pas-de-Calais, 12 lignes sont touchées par des suppressions de trains avant 6h le matin. Par exemple, les lignes Lille - Douai et Hazebrouck - Lille perdent chacune un train. Les lignes Phalempin - Lille et Wattignies - Templemars - Lille perdent toutes les deux deux trains avant 6h. 

Sur certaines lignes, des arrêts ont été ajoutés, ce qui rallonge le temps de parcours. 


Les grandes villes sortent gagnantes de la refonte


Les nouveaux horaires sont favorables aux liaisons entre les plus grandes villes de la région. Ainsi, quatre trains quotidiens seront proposés en plus entre Dunkerque et Lille

La ligne à grande vitesse entre Lille et Paris va aussi voir sa fréquentation augmenter de 11%. "Au global, on aura deux millions de voyageurs en plus à grande vitesse dans les Hauts-de-France", annonce M. Cotte-Martinon, le directeur des TGV dans le Nord. 


CITI, KRONO, PROXI... les nouveaux noms des TER


Les trains TER sont renommés en fonction des offres proposées. Les trains CITI concerneront les trains autour de Lille, les trains KRONO assureront les liaisons entre les grandes villes régionales et les PROXI se chargeront des petites gares et des zones rurales. 
 

Si l'offre globale s'améliore avec 25 000 places de plus dans les TER, les associations d'usagers s'inquiétaient de l'offre PROXI "catastrophique" chez nos confrères de La Voix du Nord. "Moins de trains le soir, peu ou plus de trains le week-end dans certains territoires, et certaines gares n’ont plus qu’un aller-retour par jour, le strict minimum pour ne pas fermer" alerte Gérard Dupagny, président d’À fond de train, une association d'usagers. 

La Région a investi 3 milliards d'euros pour permettre l'augmentation de l'offre dans les Hauts-de-France et des ajustements pourront avoir lieu dans les prochains mois. 

 
Pour en savoir plus
Les nouveaux horaires et plans de ligne sont disponibles sont le site des TER des Hauts-de-France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports trains régionaux