Beauvais : une balade sonore sous un parapluie connecté pour visiter la Maladrerie Saint-Lazare

Dès la semaine prochaine, la Maladrerie Saint-Lazare à Beauvais proposera une expérience singulière appelée SonoPluie. Une balade sonore sous un parapluie connectée pour découvrir ou redécouvrir ce lieu unique datant des 12e et 13e siècles.

L'expérience SonoPluie proposée à partir du 1er mai 2019 à la Maladrerie Saint-Lazare à Beauvais
L'expérience SonoPluie proposée à partir du 1er mai 2019 à la Maladrerie Saint-Lazare à Beauvais © Marie-Charlotte Perrier / France 3 Picardie

SonoPluie, ce n'est pas une simple visite ordinaire, mais une véritable expérience qui sera proposée à partir du 2 mai à la Maladrerie Saint-Lazare.

Une balade originale qui permettra de découvrir autrement ce site unique chargé d'histoire, aujourd'hui reconverti en lieu culturel et touristique. 
 
Le principe : un parapluie, qui par l'intermédiaire d'un système de géolocalisation, permettra d'activer des zones sonores correspondantes au lieu où le visiteur se trouve. 

Dans son casque, celui-ci pourra entendre un historien, un archéologue, ou même un habitant lui livrer une anecdote ou bien un sentiment. "C'est plus qu'une visite, cela permet d'apporter un point de vue sensible et de mettre en relation les époques en alliant les explications historiques et les témoignages d'aujourd'hui", explique la créatrice du projet Laurence Giuliani. 
  

Une visite immersive dans un cocon 


Avec sa société Akken, basée à Nantes, et grâce aux auteurs et créateurs sonores de la compagnie Digital Samovar, Laurence Giuliani a imaginé un objet du quotidien connecté et l'a détourné de sa fonction principale. 

"Ici, le parapluie sert à créer un véritable cocon, le visiteur est en immersion, il n'a ni besoin de carte, ni de smartphone et peut profiter de cette parenthèse hors du temps", confie la créatrice. 
 
L'expérience existe dans d'autres villes en France, notamment à Créon en Gironde, à Cauterets ou sur le littoral normand. SonoPluie sera proposé à la Maladrerie Saint-Lazare durant trois ans moyennant 5 euros par visiteur. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture patrimoine innovation sorties et loisirs