Beauvais : les chantiers de rénovation des quartiers Saint-Lucien et Argentine dureront jusqu'en 2030

Publié le Mis à jour le

Lancée en 2014 dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain, la rénovation des quartiers Argentine et Saint-Lucien à Beauvais est en phase active depuis trois ans. Mais les nombreux chantiers prévus s'étaleront jusqu'en 2030.

"Les logements sont très mal isolés. La nuit on sent les courants d'air." Ce constat d'une habitante du quartier Argentine de Beauvais, beaucoup le partagent. Mais d'ici quelques mois, son appartement ne sera plus une passoire énergétique.

Plus de 1500 logements bientôt rénovés

En effet, une convention de rénovation urbaine signée lundi 24 janvier par Caroline Cayeux, maire de Beauvais et Nadia Hai, ministre déléguée à la Ville, officialise la réhabilitation des quartiers Argentine et Saint-Lucien.

Dans les faits, les premiers travaux ont débuté en janvier 2021 : ils concernent 1544 rénovations et 578 reconstructions d'habitations. Ils seront terminés en 2023.

"La rénovation urbaine, c'est une grande opération de réhabilitation sur les logements, mais aussi de nouveaux équipements et la réhabilitation de tous les espaces publics", précise Franck Pia, premier adjoint au maire de Beauvais.

Moins de logements, plus d'espaces verts

Aux rénovations s'ajoutent plus de 800 démolitions. L'objectif est de dédensifier les quartiers pour mettre plus d'espaces verts. Le quartier Argentine disposera ainsi d'un parc urbain de deux hectares.

D'autres opérations seront programmées dans le cadre de ce projet d'intérêt national (PRIN) validé dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) 2014-2024 : "Nous avons jusqu'au 31 janvier 2024 pour les engager. Normalement, tout devrait être terminé en 2030", confirme Frank Pia.

Le coût de la rénovation de ces quartiers beauvaisiens s'élève à 297 millions d'euros financés par le Conseil régional des Hauts-de-France, la ville de Beauvais, la communauté d'agglomération du Beauvaisis et surtout l' Agence nationale de rénovation urbaine : selon Nadia Hai, l'Anru prend à sa charge 95 millions d'euros.

Sept projets de rénovation urbaine en cours dans l'Oise

Lancé en 2014, le NPNRU prévoit la transformation de plus de 450 quartiers prioritaires de la politique de la ville pour un montant total de 12 milliards d'euros, selon l'Anru.

Dans l'Oise trois projets d'intérêt national ont été retenus : les quartiers Argentine et Saint-Lucien à Beauvais, les quartiers du Clos-des-Roses et de la Victoire à Compiègne et le quartier des Hauts-de-Creil à Creil. 

Quatre autres projets de rénovation ont été validés en tant que projets d’intérêt régional : le quartier des Martinets à Montataire, le quartier des Terriers à Pont-Sainte-Maxence, le quartier Beauséjour à Noyon et le quartier Saint-Éxupéry à Méru.