• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Une Beauvaisienne propose du kangatraining dans l'Oise

© Catherine Haudoire et son fils
© Catherine Haudoire et son fils

Depuis octobre 2018, Catherine Haudoire propose aux jeunes mamans accompagnées de leur bébé des séances kangatraining. Une méthode autrichienne adoptée par la Beauvaisienne.

Par Halima Najibi

L'aventure du kangatraining commence en 2017 pour Catherine. Cette jeune maman a trouvé une vie professionnelle grâce à un reportage télé. Une belle histoire qui a eu un commencement difficile. «J'ai accouché en décembre 2017, un accouchement difficile, car j'ai failli perdre mon fils. Nous sommes restés tous les deux 10 jours à l'hôpital », raconte Catherine. Avant sa grossesse, la jeune maman avait pendant 15 ans essayé de passer un diplôme d'éducateur sportif en tant que candidat libre. Un jour, par hasard, elle regarde à la télé un reportage consacré au kangatraining : faire du sport avec son bébé. Et là, c'est la révélation pour Catherine.

En janvier 2018, je vois ce reportage, j'ai regardé mon fils qui avait 1 mois et j'ai dit à mon bébé, on va faire ça.   


Vivre d'un nouveau métier sans se séparer de son bébé

« Après ce que nous avons vécu, j'avais du mal à me séparer de mon fils », confie la jeune maman. Et cette activité correspondait en tout point à ce qu'elle recherchait. Après avoir validé son diplôme d'éducatrice sportive, Catherine s'est renseignée sur le kangatraining. Cette discipline est peu connue en France. La fondatrice est une Autrichienne, elle s'appelle Nicole Pascher. Maman de trois enfants et ancienne danseuse, elle lance cette discipline en 2016 avec son mari médecin à Vienne, la formation se fait en Autriche. «Pour moi c'était le drame» avoue Catherine, «je n'ai jamais pris l'avion, mais je me suis inscrite, j'étais la seule Française». La jeune femme est accompagnée de son mari et de ses deux enfants. «Mon bébé a fêté ses 6 mois en Autriche. Je me suis dit, on y va et advienne que pourra. Mais autour de moi, je n'avais que des choses positives pour me booster, mon entourage m'a encouragé et on a passé cinq jours merveilleux là-bas».    
 

Développer le concept en France

Pendant sa formation, le courant est bien passé avec Nicole Pascher. « Cerise sur le gâteau, j'ai bien accroché avec la fondatrice, elle m'a dit, tu vas me développer le kangatraining en France, en m'attribuant le monopole du concept en France ». 
 

«J'ai trouvé ma voie»

Après sa formation en Autriche, Catherine a passé son examen pratique et théorique en France. Le kangatraining est un complément de la rééducation du périnée, « Il permet aux mamans de reprendre du sport, en retrouvant leur tonus, mais sans se séparer de leur bébé, porté en écharpe ou dans un porte-bébé. On est formé sur l'anatomie du corps humain (maman et bébé), ainsi que sur les conséquences de la grossesse et de l'accouchement. L'entraînement est aussi adapté au bébé ». Depuis qu'elle s'est engagée dans cette activité Catherine, se dit épanouie, « j'ai trouvé ma voie » raconte l'éducatrice sportive. Elle lance des cours, chez elle, à Rainvillers dans l'Oise et à Beauvais. Les mamans peuvent commencer le kangatraining six semaines après la naissance de leur bébé et jusqu'aux 2 ans de l'enfant, voire plus. « Durant les cours, on commence par un échauffement pour la maman et on met en confiance le bébé, lors des exercices en position debout, on constate que les bébés collés à leurs mamans sont bercés par les exercices et ils dorment. Mon fils, qui a un an, ne dort plus, mais il savoure le moment ».


Les inscriptions commencent à venir

Catherine Haudoire a mis en place les cours début octobre, avec des essais gratuits. « J'ai beaucoup de mamans qui adhèrent et s'inscrivent après les essais. Ça prend tout doucement, et j'espère bien fin 2019, que le concept rentre dans les mœurs et que le kangatraining devienne la suite logique après un accouchement, je suis en contact avec des sages-femmes qui sont emballées par le concept », raconte Catherine. Sur sa page Facebook, la jeune maman présente cette activité. Pour la contacter voici ses coordonnées : 06 23 16 24 21 sur son site web  kangatraining.info/fr, vous trouverez toutes les dates des séances. Elle a également une page Facebook.

Sur le même sujet

Le cadeau de Sandra Moubarak

Les + Lus