Grand nettoyage de printemps pour l’horloge astronomique de la cathédrale de Beauvais

L’horloge astronomique de la cathédrale de Beauvais n’avait pas été nettoyée depuis six ans. L’opération est en effet délicate car elle nécessite l’installation d’une nacelle pour accéder au mécanisme en hauteur.
 
Le nettoyage du mécanisme demande de la délicatesse et de la patience car les pièces ont plus de 150 ans.
Le nettoyage du mécanisme demande de la délicatesse et de la patience car les pièces ont plus de 150 ans. © S. Madej
L’heure du nettoyage de printemps a sonné pour l’horloge astronomique de la cathédrale de Beauvais. Depuis six ans, le mécanisme n’avait pas été dépoussiéré car l’opération nécessite l’installation d’une nacelle pour accéder aux pièces en hauteur.

Pour nettoyer l’œuvre, il faut aussi beaucoup de délicatesse car le mécanisme a 150 ans. « C’est comme si on caressait quelque chose, ce n’est pas juste enlever de la poussière, précise Bernard Dumoulin, vice-trésorier de l’association Beauvais Cathédrale. Heureusement qu’on ne nettoie pas les 90 000 pièces mais même dans les meubles il y a beaucoup de détails à dépoussiérer ».  
 
Cette horloge astronomique, imaginée par le Beauvaisien Auguste-Julien Vérité, est l’une des premières créées en France. A cette époque où l’heure est donnée par le soleil, la maîtrise du temps est un atout inestimable pour les villes. « Il y avait une concurrence entre les évêchés car l’horloge c’est la mesure du temps et c’est la chose la plus précieuse, explique Olivier Nodé-Langlois, président de l’association Beauvais Cathédrale. Celui qui pouvait mesurer le temps avait le pouvoir ».

L’œuvre de Beauvais est l’une des 39 horloges astronomiques de France. Son nettoyage sera achevé d’ici le 30 mars pour permettre aux visiteurs de redécouvrir ce patrimoine ce week-end.   
 
Grand nettoyage de printemps pour l’horloge astronomique de la cathédrale de Beauvais

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture sorties et loisirs cathédrales