Journée nationale de l'AVC à Beauvais

© Photo d'illustration France3
© Photo d'illustration France3

Chaque année, 150.000 personnes sont victimes d'un accident vasculaire cérébral (AVC). La ville et l'hôpital de Beauvais et leurs partenaires institutionnels s'associent à l'opération "AVC, tous concernés" et organisent une journée de sensibilisation le 15 novembre. 

Par Halima Najibi

La Ville de Beauvais sʼest associée au Centre Hospitalier de Beauvais, à ses partenaires institutionnels, dont en particulier le Conseil Départemental de lʼOise, ainsi quʼaux acteurs de prévention du territoire pour organiser une semaine de sensibilisation baptisée « AVC, tous concernés » du 8 au 15 novembre 2017. Temps fort de cette semaine, la journée du 15 novembre.


En France, on dénombre près de 150 000 accidents vasculaires cérébraux par an. Provoqué par une interruption brutale de lʼirrigation sanguine du cerveau ou une hémorragie, lʼAVC peut causer de graves dommages, parfois irréversibles, et même tuer (30 000 décès par an) sʼil nʼest pas pris en charge suffisamment tôt.

Les Hauts-de-France sont la deuxième région de France métropolitaine touchée après la Bretagne (133,1 cas pour 100 000 habitants, source INVS). En 2016, 557 patients ont été hospitalisés dans le cadre dʼun AVC au CHB.

Pourtant les facteurs de risque sont connus et les signes avant-coureurs peuvent être détectés, cʼest pourquoi cette semaine de prévention est organisée à Beauvais. 


Programme de la journée du 15 novembre : 

  • Information et détections destinées aux seniors - Hôtel de Ville - salle 6 et salle des mariages - Horaires : 9h-12h30 et 13h30-17h.
  • Information et activités de prévention pour tout public Centre commercial Jeu de Paume – place centrale - Horaires : 10h-17h
  • Ciné-débat Cinespace - Horaires : 18h-22h - Projection du film « Je suis » dʼEmmanuel Finkiel (2012) décrivant le parcours de rééducation de patients touchés jeunes par lʼAVC, leurs difficultés physiques et psychiques, le retentissement sur la vie familiale... La projection sera suivie dʼun échange avec des patients victimes dʼAVC. 

Sur le même sujet

Témoignage du père d'un patient de l'hôpital Pinel

Près de chez vous

Les + Lus