Un cerf chassé à courre se réfugie dans la gare de Chantilly : la SNCF porte plainte

Mardi 12 janvier vers 16h, un cerf chassé à courre s'est réfugié dans la gare de Chantilly dans l'Oise. La circulation des TER a été interrompue entre Paris et Chantilly provoquant la colère des usagers. La SNCF a porté plainte contre X.

Le cerf poursuivi par des chasseurs s'est retrouvé sur les voies en gare de Chantilly avant de s'enfuir dans les bois © AVA Chantilly

"Il était épuisé. Je ne sais pas par où il est entré mais il est allé se coucher sur les voies. Et les chasseurs l'ont poursuivi avec leurs chiens jusque dans la gare". Au téléphone, un témoin de la scène raconte, une pointe d'indignation dans la voix : mardi 12 janvier, vers 16h, un cerf s'est réfugié dans la gare de Chantilly dans l'Oise pour échapper à la meute de chiens qui le chassaient.

Selon le témoin, les forces de l'ordre ont dû intervenir pour repousser les chasseurs à courre et leurs chiens en dehors de la gare. Et "pour contenir les curieux et éviter que quelqu'un ne soit blessé si l'animal s'enfuyait", nous confie-t-on à la SNCF. Un vétérinaire a finalement été appelé par la police pour endormir l'animal. Mais l'impact de la fléchette anesthésiante l'a fait se lever et repartir vers la forêt voisine. Plus tard, le cerf a été localisé dans les bois, endormi mais à priori en bonne santé et ne présentant aucune blessure apparente.

Présente sur place, la maire de Chantilly, Isabelle Wojtowiez ne cache pas son indignation. "Ce qui s'est passé cet après-midi est inqualifiable. Si la forêt est un espace partagé et que la chasse y est permise, en aucun cas un animal ne peut être chassé jusqu'en centre ville. Ce cerf aux abois, poursuivi dans un milieu hostile, a mis en danger la sécurité des piétons, aurait pu générer des accidents routiers et a perturbé la circulation ferroviaire engendrant des retards importants pour les cantiliens", a-t-elle réagit via un communiqué. 

Une cinquantaine de train bloqués

L'intrusion de ce cerf sur les voies a en effet fortement perturbé le trafic ferroviaire. La circulation des trains sur l'axe Paris-Creil a été interrompue. Une cinquantaine de trains concernés au total, provoquant la colère des usagers. "On nous demande de faire des efforts pour respecter les gestes barrières et là à cause de cette histoire, à la gare du Nord à Paris, il y avait des gens partout qui attendaient les trains. Et d'un autre côté on voit les chasseurs qui ne portent pas de masque, déplore Nora Muller-Conte, du collectif de voyageurs SNCFVamtuer qui s'est fendu d'une lettre adressée à la maire de Chantilly et au directeur régional TER Hauts-de-France. Ce n'est pas la première fois que ce genre d'incident arrive, mais là ça touche la SNCF donc ça a impacté une économie." Quand il y a intrusion sur la voie, selon la procédure, "la SNCF se réserve en effet le droit de porter plainte", nous précise le service communication qui confirme qu'une plainte contre X a été déposée.

Au-delà de la gêne occasionnée, les associations demandent à ce qu'un arrêté soit pris afin d'interdire la chasse aux abords des communes pour la sécurité des riverains. "Nous restons à l'entière disposition du maire pour mettre en place un arrêté municipal strict comme celui pris à Pont-Sainte-Maxence, dans l'attente d'un moratoire sur la chasse à courre au niveau du département", indique le collectif Abolissons la Vénerie Aujourd'hui (AVA) de Chantilly.

Via un communiqué, les chasseurs ont quant à eux présenté leurs excuses aux personnes qui avaient subi des retards de train. 

partager
Un cerf chassé à courre se réfugie dans la gare de Chantilly : la SNCF porte plainte
    Partager Facebook Messenger Whatsapp SMS Mail Twitter Flipboard
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature chasse sorties et loisirs