• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Orry-la-Ville : l'orme centenaire voué à disparaître

© Fr3 Picardie
© Fr3 Picardie

Symbole de la première guerre mondiale, cet orme a été planté à Orry-la-Ville, au lendemain de la libération. Il est un des rares ormes existants encore en France. L'espèce a presque disparu à cause d'un champignon.

Par Camille Di Crescenzo

Il trône depuis bientôt 100 ans place de la libération. Cet orme de plusieurs mètres de haut est touché par la graphiose, un champignon qui a tué dans les années 70 la plupart des ormes existants.
La municipalité a contacté les experts du Parc naturel régional et le diagnostic est sans appel. L'orme est mourant.
 

La graphiose, un champignon exotique


Dès le début du XXe siècle, les ormes de France ont été touchés par la graphiose. Ce champignon microscopique (Ophiostoma novo-ulmi Braiser) est transporté par un coléoptère (le scolyte) qui l'introduit dans l'arbre en mordant les rameaux. Cette souche de champignon très virulente, se développe dans les tissus de l'orme, entraînant sa mort dans les deux ans.

Déjà en 1914-1918, le champignon a décimé 40% des deux principales espèces, l'orme champêtre et l'orme de montagne.
Dans les années 1970, c'est un champignon de la même famille mais plus agressif, arrivé probablement via des grumes provenant des États-Unis, qui est à l'origine d'une nouvelle hécatombe.

Sachant qu'un orme peut atteindre 30 m de haut et vivre jusqu'à 500 ans, on peut dire que l'orme d'Orry-la-Ville n'est finalement qu'un adolescent.
 

Tout un symbole


Baptisé par les anciens '"l'arbre de la victoire" lors de sa plantation en 1918, l'orme est dans le coeur de tous les Orrygeois. Difficile pour eux d'imaginer sa disparition même s'ils savent que l'orme va probablement être coupé, contraint et forcé.

Symboliquement et si les conditions de sécurité sont réunies, la mairie devrait laisser l'arbre fêter son centenaire en novembre prochain avant de se résoudre à se séparer de cet orme historique.
 

Sur le même sujet

Mon corps, j'en fais vraiment ce que je veux ?

Les + Lus