Qu'est-ce que le questeur de l'Assemblée nationale, poste auquel a été élu le député de l'Oise Eric Woerth ?

Publié le

Le député de l'Oise Éric Woerth a été élu questeur de l'Assemblée nationale, mercredi 29 juin, pour le compte du groupe parlementaire Renaissance, pour la majorité présidentielle. Présentation de cette fonction stratégique du palais Bourbon.

Les postes-clé de l'Assemblée nationale ont été pourvus, mercredi 29 juin, au terme d'une passe d'armes de six heures entre les groupes parlementaires composés suite aux élections législatives dix jours plus tôt. Parmi ces postes stratégiques, comme les vice-présidents ou les secrétaires de l'Assemblée, on compte trois questeurs. Traditionnellement, deux sont dévolus à la majorité et le dernier à l'opposition.

Reconduit député de la 4e circonscription de l'Oise sous la bannière Renaissance, Éric Woerth s'est vu élire questeur avec 356 voix de parlementaires, au même titre que sa collègue amiénoise Marie Guévenoux. Obtenant 378 voix, la députée de l'Essonne occupe le poste de premier questeur de l'Assemblée nationale. C'est enfin à Éric Ciotti (LR, Alpes-Maritimes) qu'échoit le poste de questeur de l'opposition, avec 367 voix.

Une fonction créée 1803

Fonction créée sous Napoléon en 1803, les questeurs sont au nombre de trois pour l'Assemblée nationale comme pour le Sénat. Ils "sont chargés des services financiers et administratifs. Aucune dépense nouvelle ne peut être engagée sans leur avis préalable", résume le règlement de l'Assemblée. Dans le cas du palais Bourbon, ce budget avoisine les 500 millions d'euros.

Ces parlementaires occupent un rôle essentiel dans l'indépendance financière de ces deux chambres en assurant la gestion du "porte-monnaie" de ces institutions. Par exemple, ce sont eux qui sont chargés du versement des indemnités de fonction des élus.

Les questeurs sont élus à chaque début de législature et doivent être reconduits tous les ans par leurs pairs. Ces trois postes sont très prisés par les députés, d'autant plus qu'il donne accès à un appartement de fonction.