• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un trafic de drogue démantelé dans l'Oise après un simple contrôle d'identité

Après plusieurs semaines d'enquête, les gendarmes de Noailles dans l'Oise ont saisi plusieurs produits stupéfiants et de l'argent liquide. / © Gendarmerie de l'Oise
Après plusieurs semaines d'enquête, les gendarmes de Noailles dans l'Oise ont saisi plusieurs produits stupéfiants et de l'argent liquide. / © Gendarmerie de l'Oise

Début février, les gendarmes de la brigade de Noailles dans l'Oise contrôlent des jeunes fumant du cannabis dans une voiture. Un contrôle qui, après enquête, mènera au démantèlement d'un trafic de drogue local et à plusieurs condamnations.

Par France 3 HDF


L'affaire date d'il y a deux mois mais la gendarmerie n'en fait état que maintenant, après le procès des accusés.

Début février, les gendarmes de Noailles dans l'Oise contrôlent 4 jeunes qui fument du cannabis dans une voiture. Après plusieurs jours d'investigations, les enquêteurs parviennent à identifier la tête du réseau qui avait fourni les consommateurs contrôlés. Au total, quatre personnes seront interpellés et présentés à un juge d'instruction. 

Lors des perquisitions, 800 grammes de résine de cannabis, 200 grammes d'herbe de cannabis et 1.000 euros avaient été saisis.

Présentés à la Justice le lundi 11 février en comparution immédiate, les membres de ce trafic local de drogue ont vu leur audience reportée au mercredi 20 mars.
 

Le principal mis en cause était déjà connu et jugé pour des faits similaires fin 2018. Placé en détention provisoire, il a été condamné à 10 mois d'emprisonnement et la révocation d'un sursis précédent de 3 mois, avec maintien en détention, et une amende de 2000 euros. Le deuxième accusé écope de 6 mois d'emprisonnement dont 2 mois de sursis avec une mise à l'épreuve de deux ans. Le troisième se voit infliger une peine de 4 mois d'emprisonnement. La dernière personne impliquée a été relaxée.
 

Sur le même sujet

Leïla et Havvanur : "Si j'avais changé Mozart, j'aurais mis une maison de retraite à la place"

Les + Lus