Le marché aux bestiaux d'Arras est mort, vive le marché aux bestiaux du Cateau-Cambrésis !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Pall
9h00. La cloche sonne, c'est l'heure de la première vente du jeudi au marché aux bestiaux du Cateau-Cambrésis ce 6 janvier 2022.
9h00. La cloche sonne, c'est l'heure de la première vente du jeudi au marché aux bestiaux du Cateau-Cambrésis ce 6 janvier 2022. © France Télévisions, Jean-Marc Vasco

Le marché aux bestiaux d'Arras a fermé ses portes en 2021. Désormais c'est le marché aux bestiaux du Cateau-Cambrésis qui prend le relais, dernier du genre dans la région.

Le 30 décembre 2021, c'est avec un pincement au coeur que les éleveurs ont effectué leurs ventes pour le dernier marché aux bestiaux d'Arras (situé sur la commune de Saint-Laurent-Blangy, toute proche). Quarante ans d'existence, mais les frais de fonctionnement, jugés trop importants, ont eu raison d'un certain mécontentement des vendeurs et des acheteurs. Il fallait déménager. 

Une semaine plus tard, ce jeudi 6 janvier 2022, on prend les mêmes et on recommence. Direction, le Cateau-Cambrésis, dans le Nord à quelque 80 km. Chacun prend ses marques. Regardez plutôt cet extrait de reportage.

durée de la vidéo : 15sec
Extrait du reportage sur le premier jeudi de 2022 au marché du Cateau-Cambrésis ©France Télévisions, Jean-Marc Vasco, Laurent Navez

"Ca fait plaisir de le voir renaître, ce marché"

On installe les bêtes dans un nouvel hangar, qui devient le plus gros marchés aux bestiaux au nord de Paris avec une estimation de quelque 25 000 animaux vendus par an, avec des affaires le lundi (une centaine de veaux), le mardi (une centaine de vaches à viande) et désormais le jeudi (une première aujourd'hui avec 450 animaux).  

Un ancien négociant présent ce matin au Cateau explique qu'il y a déjà eu ici des jours avec "1000 veaux et 500 bêtes. Ca fait plaisir de le voir renaître", ce marché qui date de 987, oui 987, et qui a fêté ses 1000 ans au siècle dernier. 

Le président, lui rappelle les règles : pas d'achat avant 9h00, heure de la vente des animaux d'élevage et 9h30 pour les animaux de viande. Chacun prend ses marques et topent vite dans la main. 

Le marché aux bestiaux du Cateau-Cambrésis est le dernier des Hauts-de-France. Après, il faut aller du côté de Forges-les-Eaux en Seine-Maritime ou Rethel, dans les Ardennes. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.