Béthune : 400 personnes dans les rues contre la baisse des emplois aidés

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP

Environ 400 personnes, majoritairement des élus locaux, ont manifesté vendredi matin à Béthune (Pas-de-Calais) pour protester contre la baisse annoncée des emplois aidés.

Derrière une banderole aux airs de faire-part "Tous ensemble mobilisés pour nos services et nos communes !", ils ont défilé depuis l'Hôtel de ville de Béthune jusqu'à la sous-préfecture, où a été reçue une délégation. La préfecture du Pas-de-Calais a confirmé le nombre de 400 participants à cette manifestation qui s'est déroulée "sans incident".

"Moratoire"


Les maires de Béthune et Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais) étaient à l'origine de cette action et le cortège était "composé à 60% d'élus locaux, de tous bords", mais aussi de syndicats, a précisé à l'AFP Olivier Gacquerre (UDI), maire de Béthune. "Nous souhaitions alerter sur la maltraitance pratiquée depuis cet été sur les communes. La suppression de nombreux contrats aidés a été le coup de grâce", poursuit M. Gacquerre.

Le SIVOM (syndicat intercommunal à vocation multiple) de la communauté du Béthunois (25 communes, 102.000 habitants) qu'il préside a recours à "90 emplois aidés, dont 65 vont s'arrêter fin septembre". "Pour les réembaucher en contrat de droit commun, il faudrait 1,5 million d'euros...",
déplore encore le maire de Béthune, qui réclame notamment "un moratoire sur cette décision, une pause législative pour favoriser la concertation
et l'échange, comme l'avait promis le président de la République lors de la conférence des territoires au Sénat en juillet
".