Béthune : un deuxième homme condamné après l'agression du député FN Ludovic Pajot

Publié le Mis à jour le
Écrit par M. F. avec AFP

Début octobre, le député FN du Pas-de-Calais Ludovic Pajot avait été agressé dans un bar de Béthune. Un deuxième homme a été condamné mardi pour ces faits. Il écope de six mois de prison avec sursis.

L'un des auteurs de l'agression début octobre du député FN du Pas-de-Calais Ludovic Pajot a été condamné mardi soir à six mois de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel de Béthune, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Lors de la première comparution le 11 octobre, Antoine B., âgé de 28 ans, avait expliqué avoir agressé Ludovic Pajot "parce qu'il fait partie du FN", et que "ces idées me répugnent". "Je me suis demandé ce qu'un député faisait dans un bar", avait-il ajouté.

Le tribunal avait alors fait droit à la demande en nullité de son avocate et renvoyé le procès. La Voix du Nord a rapporté cette condamnation sur son site internet mercredi.

L'autre agresseur, qui avait affirmé ignorer la qualité de député de la victime, avait été condamné, également à six mois de prison avec sursis.

Le député de 23 ans, agressé le 7 octobre au soir dans un bar de Béthune, avait porté plainte. Blessé à la mâchoire, une interruption totale de travail (ITT) de cinq jours lui avait été délivrée.