• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Accident de Samer : la fillette de 18 mois abandonnée par ses parents à l'hôpital est décédée

© AFP
© AFP

La fillette de 18 mois, abandonnée à l'hôpital par ses parents après un accident de la route à Samer, est décédée.

Par EM

La fillette de 18 mois grièvement blessée dans l'accident de Samer (près de Boulognes-sur-mer dans le Pas-de-Calais) ce lundi, est décédé au CH de Lille la nuit dernière. Elle était entre la vie et la mort depuis plusieurs jours. 

Le parquet de Boulogne-sur-mer qui a confirmé l'information indique également que l'état de santé de son frère, âgé de 3 ans, s'est dégradé. Il souffre de lésions cérébrales qui pourraient entraîner une hémiplégie. "Une expertise médicale devra le confirmer", indique le parquet. Le troisième enfant âgé de 4 ans est plus légèrement blessé.
 

La garde à vue des parents, âgés de 34 et 35 ans, va être prolongée de 24h et se terminera ce vendredi en fin de matinée. Ils seront alors présentés à un juge d'instruction et éventuellement placés en détention provisoire pour le chef de "tentative d'assassinat". Ils ne sont pour l'instant entendus que pour ce volet de l'affaire.

Ils sont soupçonnés d'avoir poignardé à Boulogne-sur-Mer l'ex-conjoint et amant de la femme peu avant l'accident de la route. Selon la version du plaignant, légèrement blessé au front, c'est l'homme qui aurait voulu "se venger" en le "supprimant" le suspectant notamment d'être le père de la fillette.

 

La garde à vue concernant l'accident lui-même aura lieu ultérieurement. Une heure après l'agression présumée, les parents et leurs trois enfants ont eu un accident : la voiture, conduite par la mère non-titulaire du permis de conduire, a percuté le mur de soubassement d'un pont ferroviaire vers 20h00 à Samer, à une vingtaine de kilomètres de Boulogne-sur-Mer.

Le couple a quitté précipitamment l'hôpital dans la nuit de lundi à mardi. Activement recherchés depuis, ils ont été interpellés mercredi, sans se rebeller, sur la voie publique à Outreau "en état d'ébriété".

Les résultats des prises de sang effectuées après l'accident ne sont pas encore connus, mais le parquet a la "quasi certitude" qu'ils se révéleront positifs à
l'alcool.

 

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus