Accident de Samer : les parents de la fillette décédée mis en examen pour tentative de meurtre et complicité

La voiture de police transportant les mis en examen à la sortie du tribunal de Boulogne-sur-mer / © FRANCE 3
La voiture de police transportant les mis en examen à la sortie du tribunal de Boulogne-sur-mer / © FRANCE 3

Ils ont été placés en détention provisoire.

Par Quentin Vasseur

Les parents de la fillette décédée hier suite à l'accident de Samer, près de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) ont été mis en examen – l'homme pour tentative de meurtre, et la femme pour complicité de tentative de meurtre, a-t-on appris par le parquet. Ils ont été placés en détention provisoire, dans l'attente de leur jugement.
 

Ils ont comparu ce vendredi midi, après quarante-huit heures de garde à vue : ils avaient été interpellés en état d'ébriété à Outreau, au surlendemain de l'accident qui a coûté la vie à leur petite fille de 18 mois.
 
Les résultats des prises de sang effectuées après l'accident ne sont pas encore connus, selon le parquet de Boulogne-sur-Mer. Cet accident fait l'objet d'une enquête distincte, conduite par la gendarmerie, et ils devront faire l'objet d'une nouvelle garde à vue sur cette affaire.
 
Accident de Samer : les parents de la fillette décédée mis en examen
 

Rappel des faits


À Boulogne-sur-Mer, une heure avant le drame lundi, "le père a essayé de poignarder un homme, susceptible d'être l'amant de la mère", indiquait le parquet. Cette dernière était présent au moment des faits, et le couple a ensuite pris la voiture avec leurs trois enfants âgés de 18 mois, 3 ans et 4 ans.
 


Leur voiture a violemment percut éle mur de soubassement d'un pont ferroviaire à Samer, sur la route de Neufchatel. Les résultats des prises de sang ne sont pas encore connues, mais le parquet de Boulogne a la "quasi certitude" qu'ils se révèleront positifs à l'alcool.

La fillette de 18 mois est hospitalisée en urgence au CHR de Lille, tandis que les quatre autres membres de sa famille sont pris en charge à Boulogne. C'est de cet hôpital que les parents prennent la fuite quelques heures après leur arrivée.
 

Ils ne seront retrouvés que le mercredi à 14H, ivres et sans avoir quitté Boulogne-sur-Mer. Leur petite fille, elle est décédée jeudi et son frère de 3 ans a vu son état se détériorer ces derniers jours. Selon nos sources, il a été transporté au CHR de Lille et serait paralysé. Le troisième enfant, âgé de 4 ans, est hors de danger.

 

Casier judiciaire chargé


La mère a déjà été condamnée en 2011 pour vol à main armé et pour consommation de stupéfiants : "avec une complice, mineure au moment des faits, elles sont accusées d'avoir sous la menace d'un rasoir, volé les téléphones ou l'argent de lycéens", rapportait il y a plusieurs jours le parquet de Boulogne-sur-Mer. Elle a également été condamnée en 2007 pour "menaces de mort" et "port d'armes". 

De son côté, le père a notamment été condamné pour des faits de violences conjugales en 2016 et 2017.  Tous les deux sont "sans profession" et "consommateurs de produits stupéfiants et d'alcool". Des drogues ont par ailleurs été découverts dans leur appartement au cours des recherches.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus