Nausicaá va encore s'agrandir : quand ? Pourquoi ? Avec quel argent ?

© CAB
© CAB

L’Union Européenne confirme sa participation dans l’agrandissement de Nausicaà, à hauteur de 17 millions d’euros. Un financement dédié à la deuxième partie du projet d’extension à Boulogne-sur-Mer : la création d'un univers polaire proposant des morses d'Alaska.

Par Isabelle Girardin

C'est confirmé, Nausicaá va encore s'agrandir ! Grâce à 17 millions d’euros, débloqués par l'Europe, pour la construction d’un univers polaire à Boulogne-sur-Mer.

Le centre National de la Mer va donc passer à la phase deux de son projet d'extension.
 


Cette subvention lui permettra de créer une aile supplémentaire, pouvant accueillir une exposition permanente consacrée aux aurores polaires.  Le public pourra découvrir des bassins supplémentaires pour les morses d’Alaska et les manchots du Cap, déja présents.

On pourra également y trouver un village Inuit ainsi qu’un cinéma en 4D de 300 places. Pour la commissaire, chargée de la Politique Régionale, Corina Creţu"Nausicaá est une locomotive pour l'économie des Hauts-de-France qui contribue à la transformation économique de la région. C'est un beau projet, qui montre toute la valeur ajoutée de l'Europe dans la vie quotidienne des Français."

Une ouverture dans trois ou quatre ans


La nouvelle aile du Centre de la Mer, sera située sur le parvis, au niveau de l’ancienne entrée, côté boulevard Sainte Beuve. Nausicaá espére y accueillir davantage de visiteurs.

Durant l'été 2018, c'est prés de 870.000 visiteurs qui sont venus découvrir le Centre de la mer. Pour 2019, son objectif sera de dépasser le million de visiteurs.

Le Grand Nausicaà, c'est la réalisation phare de l’Axe Liane de Boulogne-sur-Mer. Il s'accompagne d'aménagement de promenades et du jardin, devenu l’entrée principale. Un parking public de plus de 800 places sera dédié aux touristes qui viennent de plus en plus loin : Belgique,  Grande-Bretagne,  Allemagne et Pays-Bas. 

Pour le maire de Boulogne-sur-mer, Frédéric Cuvillier, président de l’agglomération cette annonce de 17 million d'euros est " une très bonne nouvelle. Car il fallait s’assurer que l’Europe puisse financer sinon les dépenses revenaient à la CAB."
 

Animaux en voie de disparition


L'union Européenne espére que cette extension permettra à Nausicaá  "de développer les activités de recherche et d'agrandir l'espace dédié à l'élevage d'espèces marines en voie de disparition". 

Pourtant l'expérience de l'élevage des requins-marteaux à laissé une certaine inquiétude. L'annonce de la mort de ces 28 juvéniles, achetés en Australie, ayant englouti prés d'un million d'euros.

 


Manif


Pour les défenseurs de la cause animale, le lancement de la nouvelle extension dédiée à l’univers polaire, est une aberration.

L’association Anymal, fondée par Rémi Gaillard, estime que "la place des morses, des requins et autres animaux sauvages n’est pas dans un aquarium". 
 


Ils se rassembleront, pour la troisiéme fois devant le Centre de la mer, samedi, de 14 h 30 à 16 h pour dénoncer ces captivités.

 

Sur le même sujet

Les + Lus