Militants arrêtés à Calais : rassemblement de soutien devant le tribunal de Boulogne-sur-Mer

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Pall

Après l'arrestation de 15 militants à Calais dans la nuit de jeudi 10 à vendredi 11 février, 4 d'entre-eux devaient comparaître ce lundi à Boulogne-sur-Mer. Un rassemblement de soutien d'une quinzaine de personnes s'est organisé face au tribunal. Le procès a été reporté.

Quatre personnes interpellées la semaine dernière devait être jugées en comparution immédiate aujourd'hui à Boulogne-sur-Mer. Finalement, l'audience a été reportée au 18 mars 2022. 

A la mi-journée ce lundi 14 février, une quinzaine de personnes, dont des militants No Border, ont manifesté leur soutien aux 4 militants qui devaient être jugés ce jour à Boulogne-sur-Mer. 

Des militants évacués par le RAID

La nuit du 10 au 11 février, des affrontements avaient éclaté entre des militants soutenant des squatters d'un immeuble calaisien de la rue d'Ajaccio et les forces de l'ordre, provoquant l'intervention du RAID le vendredi matin.

Regroupés au sein d'un collectif appelé Calais logements pour tous.tes réclamant "l’arrêt des expulsions de campements de migrants toutes les 48 heures ; la fin du harcèlement des personnes bloquées à la frontière par la police ; la régularisation de tous les squats de la ville ; la réquisition immédiate de tous les bâtiments vides", les militants soutenant la cause des migrants avaient expliqué qu'ils ne quitteraient pas les lieux sans que leurs revendications soient acceptées.