Rome : la Nordiste Kristina Mladenovic rebondit en double, Lucas Pouille s'en va

Les Nordistes Kristina Mladenovic et Lucas Pouille. / © AFP
Les Nordistes Kristina Mladenovic et Lucas Pouille. / © AFP

Kristina Mladenovic s'est imposée sans difficulté pour son entrée en lice en double, associée à la Hongroise Timea Babos, deux jours après son abandon en larmes en simple, jeudi à Rome.

Par AFP

Mardi, menée 6-3, 3-0 par la Lettone Anastasija Sevastova, Mladenovic avait éclaté en sanglots lors du changement de côté, avant d'abandonner deux points plus tard. La WTA avait par la suite invoqué des "vertiges".

Ce qui n'avait pas manqué d'inquiéter à une dizaine de jours de Roland-Garros (27 mai-10 juin), où la Française avait atteint les quarts de finale la saison dernière.

Les choses se sont beaucoup mieux passées jeudi : Mladenovic et Babos ont eu besoin de moins d'une heure pour écarter les Italiennes Sara Errani et Martina Trevisan en deux sets (6-0, 6-3) et se qualifier pour les quarts de finale.




Fin du tournoi pour Lucas Pouille


Le n°1 français Lucas Pouille a quant à lui buté sur le Britannique Kyle Edmund (19e), vainqueur en deux sets (6-2, 7-6 (7/3), dès le deuxième tour du Masters 1000 de Rome mercredi.

La veille, Pouille (16e) avait obtenu sa première victoire sur le circuit depuis début mars, sans complètement convaincre toutefois. Le Nordiste, qui traverse une passe difficile, n'est pas parvenu à enchaîner.

Dès le début du match, entamé tardivement en raison du programme chargé de la journée romaine, il a subi les assauts d'Edmund, récent quart-de-finaliste à Madrid. Un peu plus entreprenant dans le second set, il a poussé le Britannique au jeu décisif, mais n'est pas parvenu à le mettre en danger, de nouveau repoussé loin de sa ligne ou encore maladroit au filet.



Avant Rome, Pouille restait sur quatre éliminations dès son entrée en lice, à Indian Wells (Californie) début mars, à Monte-Carlo puis Budapest (où il était tenant du titre) en avril, et à Madrid la semaine dernière.



Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus