• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

INFOGRAPHIES. En 2018 dans le Pas-de-Calais, la mortalité routière au plus bas depuis 40 ans

© MAXPPP
© MAXPPP

Le bilan définitif de "l'insécurité routière" a été communiqué lundi soir.

Par Quentin Vasseur

61 personnes ont été tuées sur les routes du Pas-de-Calais. C'est beaucoup trop, mais c'est moins que l'an dernier (64 morts) et c'est surtout le niveau le plus bas de mortalité constaté depuis 40 ans dans le département, note la préfecture dans un communiqué.
 
Une baisse qui s'élève à 4,69%, sur un an. À titre de comparaison, le nombre de blessés a baissé de 9,92% (de 776 à 700), le nombre de blessés hospitalisés a baissé de 23,08% (de 481 à 370) et le nombre d'accidents corporels, d'une manière générale, a baissé de 7,63% (de 591 à 545).
 
Les automobilistes sont de loin les premières victimes des accidents mortels (62%), suivis des piétons (13%), deux conducteurs de deux-roues (8%) et des cyclistes (5%). 

Par ailleurs, la préfecture du Pas-de-Calais a dressé un bilan plus détaillé du mois de décembre, deuxième plus mortel de l'année (9 décès en 2018, contre 6 en 2017), au point même d'en faire une carte.
 
La carte des accidents mortels en décembre dans le Pas-de-Calais. / © Préfecture du Pas-de-Calais
La carte des accidents mortels en décembre dans le Pas-de-Calais. / © Préfecture du Pas-de-Calais

De son côté, la préfecture du Nord n'envisage pas pour l'heure de dresser le bilan 2018 de la sécurité routière, mais dans un bilan provisoire communiqué au début du mois, la préfecture indiquait qu'"en 2018, la mortalité routière devrait s'établir également à 82 tués", sans prendre en compte les accidents survenus en décembre, qui n'avaient pas encore été traités.

On comptait 3259 morts en France métropolitaine en 2018 (9 de moins qu'en 2017) a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.
 

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus