Cet article date de plus de 3 ans

Artois : la grève massive des bus Tadao prend fin, un accord trouvé avec la direction

En deux semaines, la grève du personnel de Tadao a finalement permis de reprendre les négociations avec la direction.
© MAXPPP
La grève aura duré dix-huit jours. Ce lundi, 72 heures après le début des négociations avec un médiateur nommé par Tadao, les grévistes et la direction semblent avoir trouvé un accord qui satisfait les deux parties.

Ça a été un combat très dur


"On est tout à fait contents pour nous, pour les usagers, pour nos familles" confirme François Doye, délégué syndical Unsa. "Ça a été un combat très dur, mais on a maîtrisé du début à la fin"."

Fin de la grève à Tadao : "On est contents pour nous, pour les usagers, pour nos familles"" ©France 3 Nord-Pas-de-Calais

La clientèle va pouvoir retrouver ses véhicules et nous, on va pouvoir retrouver nos volants et reprendre sereinement notre travail" se réjouit de son côté Marc Clément, délégué syndical CDFT.

Des "avancées significatives"


On en ignore encore les détails, mais l'accord, acecpté à la quasi-unanimité lors d'une rencontre intersyndicale, comporterait des "avancées significatives" notamment en ce qui concerne les primes  et les coefficients sur salaires.

La grève illimitée et massive avait été votée le 5 mai dernier, après six réunions infructueuses sur les négociations salariales. En cause, la proposition par la direction d'augmenter les salaires de 1%, alors que l'inflation grimpait de 1,2% et le SMIC de 1,24%.


L'un des objectifs de la grève, qui a en partie paralysé les transports en commun de Lens, Béthune, Liévin et Hénin-Beaumont, était de reprendre ces négociations laissées au point mort.

Et ça n'a pas été en vain, puisque selon nos informations, les salariés devraient reprendre le travail dès demain matin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports