Saint-Omer : “Serge, condamné à mort” remporte le Grand Prix du Figra

Le festival s'achève ce dimanche à Saint-Omer. / © Patrice Schumacher / France 3
Le festival s'achève ce dimanche à Saint-Omer. / © Patrice Schumacher / France 3

Le Festival international du grand reportage d'actualité et du documentaire de société (Figra) a dévoilé son palmarès samedi soir à Saint-Omer (Pas-de-Calais). Le documentaire "Serge, condamné à mort" remporte le Grand Prix.

Par M. F. avec AFP

Le documentaire "Serge, condamné à mort" de Christine Tournadre a remporté samedi le Grand Prix du 25e Festival international du grand reportage d'actualité et du documentaire de société (Figra), a annoncé la direction du festival organisé à Saint-Omer (Pas-de-Calais).

Pendant dix ans, la réalisatrice a filmé le combat de Sabine Atlaoui pour tenter de libérer son mari, condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogues.

Serge, condamné à mort - Bande annonce

Le prix spécial du jury a été attribué à "Syrie, le cri étouffé" de Manon Loizeau et Annick Cojean, reportage donnant la parole à des rescapées des geôles syriennes qui dénoncent l'utilisation par le régime syrien du viol de masse comme arme de guerre.

Marie-Monique Robin a remporté le prix du 25e Figra, en hommage au journaliste décédé fin 2017 Arnaud Hamelin, et le prix du jury jeunes pour "Le Roundup face à ses juges", dans lequel elle dresse un réquisitoire contre l'herbicide à base de glyphosate de la firme américaine Monsanto.

70 films en compétition

Le prix Scam de l'investigation est revenu aux "Gangsters de la finance", enquête de Jérôme Fritel et Marc Roche sur la banque britannique HSBC.

Bande-annonce Les Gangsters de la finance

"Malaria business", de Bernard Crutzen, a été doublement récompensé, avec le prix RSF/Quemener et le prix du public.

Dans la catégorie des films de moins de 40 minutes, le Grand Prix a été décerné à "Rohingyas, l'exode" de Gwenlaouen Le Gouil et la mention spéciale à "Sibérie : les aventures de l'âge perdu" de Barbara Lohr, sur une expérimentation menée pour empêcher le permafrost de fondre.


Une quinzaine de prix au total ont été remis. Quelque 70 films internationaux étaient en compétition, dont plusieurs documentaires inédits.

En 2017, le documentaire "Syrie, retour à Alep" du réalisateur allemand Marcel Mettelsiefen avait remporté le Grand Prix du 24e Figra. Le festival, lancé mardi, s'achève dimanche.

A lire aussi

Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus