• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEO. Wimereux : des moutons pour entretenir les dunes de la Slack

Les moutons de Wimereux, des tondeuses écolos ? / © France 3 Côte d'Opale
Les moutons de Wimereux, des tondeuses écolos ? / © France 3 Côte d'Opale

Dans les dunes de la Slack, à Wimereux, des moutons de Soay entretiennent désormais de façon écologique les dunes.

Par Valérie Dermersedian

Leurs cornes imposantes ne passent pas inaperçues ! Dans la réserve naturelle des dunes de la Slack à Wimereux, de nouveaux pensionnaires ont fait leur apparition : des moutons de Soay. Une race vieille de 3000 ans, rustique,  et bienvenue pour entrenir notre paysage.

C'est le syndicat mixte du Pas-de-Calais,  Eden 62 , qui a signé en décembre dernier une convention avec un agriculteur de Bazinghen pour implanter 29 bêtes sur le site.
 
Wimereux : des moutons pour entretenir les dunes
Reportage de Sofiane Aissaou, Nathalie Haberer, Bruno Barbay.


Des bêtes rustiques


Selon Frédéric Grancolas, garde nature départemental ces moutons "peuvent vivre dans des zones à la fois humides et sèches comme les dunes. Ils peuvent se contenter de la végétation très pauvre qu'il y a ici. Ce sont des bêtes aux caractère bien trempé qui n'aiment pas trop le contact et ne se domestiquent pas facilement."

Un mouton libre comme l'air et bien utile pour l'environnement. Grâce à lui, fini les produits chimiques. Pour se nourrir, il devra broûter sur plus de 80 ha. C'est ce que l'on appelle l'écopâturage. Une solution qui a fait ses preuves depuis longtemps. Dernièrement; elle a été adoptée dans la métropole d'Amiens.

"On a tout à y gagner", déclare le maire de Wimereux, Francis Ruelle. "Ça évite l'emploi de machines, donc économie de CO2. Et ça permet d'aller plus vite sur certains désherbages de plantes que l'on ne souhaite pas avoir... Sans compter le plaisir des yeux !"


Suivi GPS


De nouveaux "employés" qui seront suivis à la trace. Ces moutons seront équipés d'un collier GPS qui indique les zones où ils vont. "Pour les soins, le suivi, ça va nous permettre de savoir où ils sont quasiment dans l'heure", se réjouit Frédéric Grancolas, le garde départemental.

Chaque année, un nouveau-né viendra agrandir ce cheptel écolo. De nouveaux habitants à venir rencontrer dans les dunes sur un sentier dédié.

 

Sur le même sujet

Amélie Delacroix se dévoile

Les + Lus

Les + Partagés