• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Picardie maritime : le centre d'enfouissement de déchets ménagers devenu le garde-manger des cigognes.

Le centre d'enfouissement des déchets devient le garde-manger des cigognes
Le centre d'enfouissement des déchets devient le garde-manger des cigognes

Venues de Belgique ou des Pays-Bas, les cigognes observées à Mont-Boubert ont trouvé cette étape intéressante sur leur circuit de migration, parce qu'elles y trouvaient de la nourriture. De plus en plus nombreuses, elles ont décidé d'y passer l'hiver.

Par Camille Di Crescenzo

 « Chez l’oiseau, explique Philippe Carruette, ornithologue et responsable pédagogique du Parc du Marquenterre, la recherche de nourriture se fait visuellement. Dès qu’elle est observée, elle est exploitée. » 
Il n’est donc pas rare de voir une cinquantaine de cigognes rassemblées là, même au coeur de l’hiver.

Les cigognes
Un reportage de Sabine Godard et Bernard Godard avec : Philippe Carruette responsable pédagogique du Parc du Marquenterre

 

Sur le même sujet

Astrid : "Faut arrêter, Mozart c'est pas non plus Chicago !"

Les + Lus