• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

L'agroforesterie, un pari sur l'avenir dans l'Aisne

L'INRA a planté 600 arbres sur cette parcelle pour mesurer l'impact bénéfique d'arbres dans les champs. / © F. Tabuteau / FTV
L'INRA a planté 600 arbres sur cette parcelle pour mesurer l'impact bénéfique d'arbres dans les champs. / © F. Tabuteau / FTV

L'agroforesterie associe arbres, cultures ou animaux sur une même parcelle. Une pratique ancestrale peu développée mais qui vise à améliorer la biodiversité. Le conseil régional lance donc un appel à projet pour encourager le développement de ces plantations par le biais d'aides financières.

Par Camille Di Crescenzo

Planter des arbres sur des parcelles cultivées n'est pas aussi simple qu'on pourrait le croire. Pourtant, l'agroforesterie est une technique agricole très ancienne qui présente de nombreux avantages. Elle permet une meilleure utilisation des ressources, une plus grande diversité biologique et la création d'un micro-climat favorable à l'augmentation des rendements.


Réfléchir avant de planter

Quelles essences choisir ? Quelles orientations ? Quelles destinations ? Autant de questions qui peuvent freiner plus d'un agriculteur. Car si l'agroforesterie présente autant d'intérêt, elle ne doit pas compliquer l'organisation dans les travaux quotidiens. 


Un investissement à long terme

De la réflexion et ...de la patience. Les arbres ne poussent pas comme du chiendent et il faut pourtant adapter les essences selon le type de sol.
Deux types de projets ont vu le jour en Picardie ces dernières années : la plantation en ligne d'arbres destinés à la production de bois d'oeuvre et celle de vergers haute tige destinés à la transformation. Une pousse valorisante mais longue. 
Avant de tirer les bénéfices de ces futures grumes, l'agriculteur peut prévoir de planter des arbres à croissance plus rapide et le vendre en bois de chauffage. Autre utilité, ces nouvelles plantations ne pourront que favoriser la restauration de la fertilité du sol.


Aides à l'investissement

Pour développer les plantations sur les surfaces agricoles, le conseil régional a donc lancé un appel à projets par le biais d'aides financières (à hauteur de 80% des dépenses éligibles retenues).

Formulaire de demande de prise en charge à télécharger ici. Les dossiers de candidature doivent être déposés avant le 16 septembre 2016

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus