• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Ecologie : le camp militaire de Sissonne dans l'Aisne, un site exceptionnel pour sa biodiversité

Le patrimoine naturel protégé à Sissonne / © photomontage
Le patrimoine naturel protégé à Sissonne / © photomontage

Le camp militaire de Sissonne est un refuge pour des espèces de papillons menacées et la flore y est aussi exceptionnelle, notamment l'anémone sauvage. Il a ainsi un intérêt écologique exceptionnel à l’échelle des plaines du nord de la France et de l’Europe.

Par Halima Najibi

Les terrains militaires sont des espaces exceptionnels par leur taille et par les milieux naturels qu’ils abritent. En effet, l'absence d’urbanisation, d’activités industrielles ou agricoles, sur des sites généralement entretenus font de ces lieux des réservoirs de biodiversité remarquables.

Pour concilier les activités opérationnelles et la préservation de la biodiversité, le ministère de la Défense s’appuie sur des partenariats avec les Conservatoires d'espaces naturels.  

C'est dans ce cadre que le Conservatoire des sites naturels de Picardie a signé une convention avec les autorités militaires en mars 2005. Au programme : le suivi des espèces et la préservation du patrimoine naturel du camp militaire de Sissonne. 

Il est l’un des derniers refuges pour quelques espèces de plantes emblématiques des steppes crayeuses, telles que l’anémone sauvage, la limoselle aquatique ou le sisymbre couché. Il est un des sites majeurs pour la conservation de la faune des savarts (steppes rases). Il est enfin le site picard le plus précieux pour la conservation des papillons de jour.

En 2008, le Conservatoire picard  a mené une action conjointe avec l'armée en accueillant des moutons appartenant au conservatoire. Ils sont chargés de débroussailler pour éviter que la forêt ne gagne du terrain. Tout le monde y trouve son compte puisque le conservatoire récupère près de 6 hectares d'espaces préservés et l'armée des terrains dégagés pour les manoeuvres militaires.

Reportage en 2013 : des moutons sur un camp militaire, c'est devenu une habitude depuis 2008 sur la base de Sissonne dans l'Aisne. Ces animaux ont un rôle écologique, puisqu'ils servent notamment à entretenir les clairières :

Transhumance de moutons sur un camp militaire
Transhumance de moutons sur un camp militaire .... Camp militaire de Sissonne (02) avec Noël Hourdin (Randonneur), Alain Becret (Randonneur et agriculteur), Christian Maquin (Randonneur) et Michel Gosset (Eleveur de moutons)


Parution d'une bande-dessinée : "Mission Orchis Militaris"

"Orchis militaris", évoque le travail de naturalistes sur des terrains de l'armée. La BD est signé par quatre étudiants de l'école de dessin lyonnaise Émile-Cohl. Les étudiants racontent et illustrent leur plongée dans l'univers des terrains militaires, des sites qui abritent une biodiversité exceptionnelle.

Ils ont visité plusieurs sites dont le camp militaire de Sissonne.

Pour la lire la bande-dessinée cliquez ICI

Les partenariats conservatoires d'espaces naturels et terrains militaires en France. / © Le Fédération des Conservatoires d'espaces naturels
Les partenariats conservatoires d'espaces naturels et terrains militaires en France. / © Le Fédération des Conservatoires d'espaces naturels

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus