Cet article date de plus de 3 ans

Une guêpe, le remède écolo pour se débarrasser de la pyrale du maïs

Entre l'agriculture biologique et le tout phyto, il existe des alternatives. Voici comment une petite guêpe, le trichogramme, peut aider à se débarrasser d'un parasite du maïs : la pyrale du maïs, un papillon de nuit aux larves voraces. Un traitement qui a fait ses preuves.
© France 3 Hauts-de-France
Pour se débarrasser d'un petit papillon de nuit, nommé "la pyrale", qui fait des ravages dans les champs de maïs, des agriculteurs utilisent une technique complètement biologique : le lâcher de Trichogramma brassicae.

En pondant sous les feuilles de maïs, le petite papillon de nuit fragilise la plante. Alors que le pied de maïs est en bonne santé, les larves de la pyrale qui descendent le long de la tige, empêchent la plante de s'alimenter correctement et la fragilisent. La moitié d'un champ peut être ravagée.

L'agriculteur utilise alors des oeufs de trichogramme, une petite guêpe, qui peuvent être conservés dans la cave.
Quand vient l'heure du traitement, le céréalier place tous les vingt mètres un carton biodégradable contenant les oeufs de trichogramme. La petite guêpe va éclore, pondre dans les oeufs de pyrale qui vont être mangés à leur tour. 
durée de la vidéo: 01 min 54
lutte écologique insecte maïs

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société agriculture économie pyrale du buis nature sorties et loisirs