Cet article date de plus de 8 ans

Entre incivilités et agressions, le quotidien des policiers picards

La mort de 2 agents de la BAC de Paris percutés sur le périphérique parisien a mis en lumière la dangerosité croissante du métier de policier. Une dangerosité à laquelle les principaux intéressés sont habitués. Exemple à Creil.
En 6 ans, le nombre d'agressions d'agents des forces de l'ordre a été multiplié par 6 à Creil: 11 il y a 2 ans contre 67 l'année dernière.

Une donnée que les policiers ne peuvent désormais plus occultée: elle fait partie de leur quotidien.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société