Meurtre de la policière Aurélie Fouquet : le procès du Creillois Redoine Faïd et de 5 autres Picards

Le procès du meurtre d'Aurélie Fouquet s'ouvre ce mardi 1er mars devant les assises de Paris. En mai 2010, cette policière de 26 ans avait été tuée au cours d'une fusillade, lors d'une tentative de braquage. Neuf personnes seront jugées par la cour d'assises, dont 6 Picards.

Une "exécution" sous une pluie de balles, au terme d'une course-poursuite folle sur l'autoroute : ce mardi 1er mars s'ouvre à Paris le procès du meurtre en 2010 de la policière municipale Aurélie Fouquet, avec dans le box le Creillois Redoine Faïd, l'un des braqueurs les plus médiatiques de France. 33 jours d'audience sont prévus pour ce procès-fleuve, avec une centaine de témoins et 25 experts.

6 Picards originaires de l'Oise parmi les accusés

Huit personnes comparaissent devant les assises de Paris. Parmi eux : 5 Picards, des proches de Redoine Faïd. Un neuvième accusé sera jugé en son absence : Olivier Tracoulat, également originaire de Creil et blessé, peut-être mortellement lors de la fusillade, et qui n'a jamais été retrouvé. Avec Daouda Baba et Rabia Hideur, il est accusé du meurtre de la policière de 26 ans. Les six autres accusés sont jugés pour pour une longue liste de crimes et délits, allant de l'association de malfaiteurs à la détention illégale d'armes.


Procès du meurtre de la policière Aurélie Fouquet, en mai 2010 : le rappel des faits

Redoine Faïd : figure du grand baditisme et enfant de Creil

A 42 ans, Redoine Faïd a passé près d'une dizaine d'années en prison. Multirécidiviste du braquage à main armée, il a déjà été condamné pour une de ces attaques en 1999, à 18 ans de réclusion criminelle. Auteur d'une biographie Braqueur, des cités au grand banditisme, sortie en octobre 2010, Rédoine Faïd avait annoncé à cette occasion "avoir pris sa retraite". Arrêté en 2011 dans l'enquête sur le meurtre d'Aurélie Fouquet, l'homme originaire d'une cité de Creil est placé en détention. Au printemps 2013, il est à nouveau sous le feu des projecteurs après une évasion spectaculaire de la prison de Sequedin dans le Nord. Depuis son arrestation en mai de la même année, il est incarcéré dans le quartier d'isolement de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis.

EN SAVOIR PLUS : Qui est Redoine Faïd, le criminel (à nouveau) en cavale ?
LIRE aussi : Six ans après, l'heure du procès. Retour sur le meurtre d'Aurélie Fouquet


Rappel des faits

Le 20 mai 2010, une équipe de braqueurs envisage d'attaquer un fourgon blindé. Mais le plan échoue, vers 9h15, à Créteil, près de Paris, lorsque des policiers repèrent une camionnette blanche, dont la carrosserie est marquée de deux trous ressemblant à des impacts de balles. S'en suit une course-poursuite sur l'autoroute A4, accompagnée d'une fusillade. Des automobilistes seront blessés lors des échanges de tir.

Arrivés à Villiers-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, les hommes cagoulés et équipés de gilets pare-balles, abandonnent et incendient le premier véhicule, puis en braquent un autre. Le véhicule de la police municipale à bord duquel se trouve Aurélie Fouquet et son coéquipier arrive alors et essuie une vingtaine de tirs. Les deux policiers à bord sont blessés: Thierry Moreau au thorax, et Aurélie Fouquet à la tête. Celle-ci, mère d'un jeune enfant décèdera quelques heures plus tard.

Suivez le premier jour de l'audience (L. Barbry/I. Audin)

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité