Cet article date de plus de 3 ans

L'Oise 1er département en terme d'emploi dans l'activité d’entraînement des chevaux

Le cheval est roi dans l'Oise, l'Afasec  (Association de Formation et d'Action Sociale des Ecuries de Courses) vient de publier la 12e édition de son Observatoire Social sur l'activité d'entraînement des chevaux de courses. Selon cette étude l'Oise est le 1er département dans ce domaine.   

image d'archive
image d'archive © France 3 Picardie
Plus de 4 000 salariés en France entraînent au quotidien des chevaux de courses. La 12ème édition de l’Observatoire Social de l’activité d’entraînement de chevaux de courses en France vient de paraître. Ce rapport édité par l’AFASEC, met en avant la contribution des salariés des écuries de courses qui représentent presqu’un tiers de l'emploi dans la filière équine en France.

L'Oise est le premier département avec 775 salariés suivi par la Mayenne 397 salariés et l'Orne 384 salariés. 

Le nombre de chevaux entraînés est de : 2352, la filière compte 63 employeurs dans l'Oise.  La féminisation du métier se poursuit, dans le département elles sont 248 salariées, les hommes entraîneurs sont au nombre de 527.   


© AFASEC




Les chiffres clés en France
EMPLOI
Plus de 180 000 personnes travaillent dans la filière hippique, dont 31% des emplois sont générés par les courses. En 2016, 4 036 salariés travaillaient à l’entraînement des chevaux de courses en France
• 59 % au galop et 41 % au trot
• 66,5 % d’hommes et 33,5 % de femmes

LES ENTRAINEURS 
• 2 532 entraîneurs ont entraîné 28 141 chevaux en France en 2016.
• Un entraîneur public entraîne en moyenne 21 chevaux au galop et 17 au trot
• Age moyen des entraîneurs : 45 ans au trot et 52 ans au galop

LES ECURIES
• 855 écuries en France en 2016 (860 en 2015)
• Il y a 8 salariés par écurie en moyenne au galop et 3 salariés par écurie en moyenne au trot
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hippisme sport