Cet article date de plus de 8 ans

Oise: l'association Terre de Liens va installer 2 paysans-boulangers bio à Rouvroy-les-Merles

Terre de Liens dévoile son 3ème projet en Picardie: à Rouvroy-les-Merles dans l'Oise, l'association nationale cherche à acquérir 17 ha des terres agricoles  et le corps de ferme de l’ex-centre de formation agricole pour y installer des agriculteurs bio.
En 2010/2011, Terre de Liens a soutenu le projet de Willy Vindevogel à Hangest-en-Santerre dans la Somme
En 2010/2011, Terre de Liens a soutenu le projet de Willy Vindevogel à Hangest-en-Santerre dans la Somme © France 3 Picardie
L'idée est d'installer sur ces 17 hectares 2 frères, jeunes agriculteurs bio, Evan et Edwin Delasalle. Ils pourront également être logés dans le corps de ferme qui fait partie des bâtiments de l’ex -entre de formation agricole de Rouvroy-les-Merles.



Car Evan et Edwin n'ont pas seul projet de cultiver la terre: avec les céréales qu'ils récolteront, ils voudraient produire leur propre farine et fabriquer ainsi leur pain, le tout issu de l'agriculture biologique.



Ce projet, comme beaucoup de ceux de Terre de Liens, a pour originalité de voir le jour grâce à l'épargne citoyenne: l'association est en pleine collecte  des 300.000 € nécessaires à la concrétisation du dossier.

Le principe de Terre de Liens est simple: en souscrivant des actions Terre de Liens, les citoyens permettent à la Foncière Terre de Liens d'acquérir des terres, de les louer à des agriculteurs biologiques uniquement qui n'ont pas les moyens d'acheter ou de louer des terres aux prix du marché.

Ce placement éthique est avant tout un engagement citoyen: il n’a pas vocation à produire des intérêts substantiels.

Il s’agit du troisième projet accompagné par la Foncière Terre de Liens en Picardie depuis 2009 après Ville-sur-Ancre et Hangest-en-Santerre dans la Somme: 




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture bio