• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Contre la pénurie de conducteurs de trains, la région Hauts-de-France finance une formation à Amiens

Avant de prendre réellement les commandes d'un TER, les apprentis s'initient grâce à la conduite virtuelle. / © France 3 Picardie
Avant de prendre réellement les commandes d'un TER, les apprentis s'initient grâce à la conduite virtuelle. / © France 3 Picardie

Ce lundi 10 avril, treize apprentis conducteurs de trains ont débuté leur formation à Amiens. Après 18 mois de cours théoriques et pratiques financés par la région, ils pourront conduire les TER des Hauts-de-France. 

Par AR / Christelle Sivatte

Dans la région Hauts-de-France, une partie des retards des trains régionaux est dûe à la pénurie de conducteurs. Pour améliorer la fluidité du trafic, la SCNF et la région mettent l'accent sur la formation locale.

Dans ce cadre, une formation financée par la région, a débuté à Amiens. Treize apprentis conducteurs devront se former pendant 18 mois avant de prendre les commandes des TER régionaux. 

Contre la pénurie, le Conseil Régional finance la formation de conducteurs de trains
Intervenants : Jacky Lion, Directeur régional SNCF Mobilités Haut-de-France, Gérald Darmanin Vice-président (LR) de la région Haut-de-France en charge des transports. Equipe: SIVATTE Christelle, PAYEN Gérard, FABIEN Desgardins  - France 3 Picardie

Une reconversion exigeante


Anciens chauffeurs, moniteurs d'auto-école, facteurs, ou même comptables, ces apprentis viennent d'horizons professionnels plutôt variés. Et l'objectif est que tous décrochent leur diplôme, même si la formation est exigeante. 

"Le niveau de sécurité ferroviaire est très élevé, donc il arrive que quelques uns décrochent. Notre but, ici, c'est d'emmener tout le monde jusqu'au bout de ce parcours" précise Jacky Lion, Directeur régional SNCF Mobilités Haut-de-France. 

On va éviter d'avoir des trains sans conducteurs pour les faire rouler


"On va éviter d'avoir des trains sans conducteurs pour les faire rouler. On a connu des conducteurs formés dans la région qui partaient travailler en Ile-de-France en priorité, ce qui n'est pas acceptable", indique Gérald Darmanin, Vice-président (LR) de la région Hauts-de-France en charge des transports.

Au total, 50 conducteurs de trains seront formés en Picardie d'ici la fin de l'année, notamment pour anticiper les départs à la retraite. 

 

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus