• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

La réforme de la taxe d’habitation : quel impact pour la ville d’Amiens ?

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Selon la réforme prévue par le Président de la République, Emmanuel Macron, d'ici 2018, à terme 80% des ménages pourraient être exonérés de la taxe d’habitation. À Amiens, l’une des villes où cet impôt est le plus élevé, les répercussions seraient conséquentes.

Par Eline Erzilbengoa

Lundi, le Président de la République a confirmé l'une de ses promesses de campagne concernant la réforme de la fiscalité. Alors qu'aucun texte n'est encore adopté, cette mesure fait déjà trembler certaines collectivités, notamment la ville d'Amiens. 

« C’est un manque à gagner énorme pour nous », déplore Benoît Mercuzot, 2e adjoint au maire de la ville d’Amiens, délégué aux Finances, à la maîtrise des comptes publics et à l’innovation.

En effet, si la réforme prévue par Emmanuel Macron se concrétise, 80% des ménages ne paieront plus la taxe d’habitation, soit un coût total estimé à prendre en charge de 10 milliards d’euros. « La taxe d’habitation représente environ 30 à 40 millions d’euros de recettes, pour la ville c’est donc une richesse accrue qui disparaît », explique Benoît Mercuzot.

Selon l’Observatoire français des conjonctures économiques, cette taxe représente en moyenne un tiers des recettes fiscales des municipalités. Alors comment faire pour combler ce manque à gagner ?

© France 3 Picardie réalisé avec Piktochart
© France 3 Picardie réalisé avec Piktochart

Le président de la République, Emmanuel Macron, l’assure, ce coût ne sera pas supporté par les collectivités mais par l’Etat, à l’euro près. « C’est une vraie source d’incertitude, car même si l’Etat prend en charge la première année à 100%, ce pourcentage peut diminuer progressivement », s’inquiète Benoît Mercuzot.

À Amiens, le taux de la taxe d’habitation en 2016 s’élève à 17,97%, ce qui, selon les logements, oscillerait en moyenne autour des 1200€ par an et par ménage. La métropole amiénoise se positionne au 11e rang des groupements dont la taxe d’habitation est la plus élevée l'an passé. 


Sur le même sujet

Présentation de Marvin Martin, ex Bleu et nouvelle recrue du FC Chambly

Les + Lus