Une start-up amiénoise ubérise le matériel de BTP avec une plateforme de prêt entre professionnels

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Picardie
© Capture d'écran du site www.equipementsapartager.com

"Equipement à partager", c'est un peu le Blablacar du matériel du bâtiment. Cette start-up lancée par un Amiénois met en relation les professionnels afin qu'ils puissent louer du matériel à proximité de leur chantier et à moindre coût.

Parti du constat que les entreprises sous-utilisaient leur matériel et d'autres avaient des besoins uniquement ponctuels, l'Amiénois Kevin Legault a décidé de lancer son site de prêt de matériel BTP. 

Comment ça marche ? 


Le site permet aux propriétaires de matériel BTP de déposer des annonces de location de matériel en fixant leur prix et leur disponibilité. Les demandeurs recherchent et sélectionnent le matériel qui les intéresse, à proximité de leur chantier et à moindre coût. "Cela leur permet de louer des équipements jusqu’à 50% moins cher qu’un loueur traditionnel", vante le site.
 

L’offreur peut également proposer la livraison et la mise à disposition d’un opérateur. Cette transaction est assurée par un contrat de location, un contrat d’assurance, qui couvre pendant la période de la location le matériel en bris de machine, vol, incendie, responsabilité civile fonctionnement et circulation.

De plus, un service client est mis à disposition des utilisateurs pour répondre à toutes leurs demandes de locations, le paiement est sécurisé et un système de notation permet d’évaluer aussi bien le propriétaire que le locataire. 

La plateforme de mise en relation est en ligne depuis le 29 janvier 2017 et recense aujourd’hui plus de 500 matériels dans une dizaine de départements, pour une centaine d’utilisateurs (offreurs et demandeurs). Elle propose ainsi autant de machines pour tous types de travaux : des nacelles élévatrices, des mini pelles, des grues, des échafaudages, des motoculteurs, des bétonnières, ou encore des tractopelles.

D’ici fin 2017, la société espère réussir à s'implanter dans le nord de la France, pour ensuite s’étendre au niveau national. Par la suite, la start-up envisage d’employer au niveau régional et ouvrons donc le capital aux investisseurs afin d’effectuer une levée de fonds d’un montant de 600 000€. 


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.