Baie de Somme : bébés phoques et veaux marins cherchent parrains

Des bébés phoques soignés à La Léchère, en juin 2013. / © France 3
Des bébés phoques soignés à La Léchère, en juin 2013. / © France 3

La Baie de Somme accueille 60% de l'effectif national de phoques et veaux marins, c'est la principale colonie française. Cet été l'association Picardie Nature lance une opération de parrainage pour préserver l'espèce.    

Par Halima Najibi

Deux espèces de phoques sont actuellement présentes en Baie de Somme. Depuis 30 ans l'association Picardie nature étudie et protège ces mammifères qui se sont sédentarisés sur nos côtes. Les phoques utilisent la baie toute l'année, aussi bien pour se reposer que pour se nourrir.

Comme chaque année, l'association recommande aux touristes de préserver leur tranquillité. Elle conseille d'éviter de s'approcher trop près de la colonie, car en cas de dérangement humain, il y a un grand risque de séparation entre le petit et sa mère, ce qui entraîne souvent la mort du petit.

C'est ainsi que cet été 17 jeunes phoques se sont retrouvés séparés de leur mère et 7 d'entre eux sont morts. À noter : Picardie Nature a observé depuis la mi-juin 87 naissances.  

Un centre de soins à Abbeville

La situation de ces jeunes phoques en détresse nécessite une prise en charge spécifique mise en place par l'association depuis plusieurs années.

Le nouveau centre de sauvegarde de la faune sauvage "antenne phoques" de Picardie Nature, situé à Abbeville, est fonctionnel depuis le 20 juin. Sur les 10 animaux recueillis, l'un est mort à son arrivée mais les 9 autres se portent bien. Les plus âgés seront mis dans des bassins rénovés dès cette semaine.

Picardie Nature a fait appel il y a quelques mois pour un financement participatif afin d'assurer le déménagement de leur centre de soins vers Abbeville. 300 donateurs ont répondu favorablement et l'association a récolté 23 418 euros.

Parrainer un phoque 

Pour assurer une prise en charge optimale de ces 9 phoques jusqu'à leur retour en milieu naturel, l'association lance une opération de parrainage.  

Les phoques sont protégés en France depuis 1972.

A lire aussi

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus