• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Baie de Somme/Marquenterre: le nouveau PPRN ne passe pas

Ce lundi matin, plusieurs dizaines d'habitants de la zone concernée par le PPRN sont venus se renseignenr à Fort-Mahon (80). / © France 3 Picardie/Christian Mirabaud
Ce lundi matin, plusieurs dizaines d'habitants de la zone concernée par le PPRN sont venus se renseignenr à Fort-Mahon (80). / © France 3 Picardie/Christian Mirabaud

Un PPRN, Plan de Prévention des Risques Naturels, a pour but d'éviter la submersion maritime et le recul du trait de côte. Celui concernant 10 communes entre Fort-Mahon et St-Valery est actuellement présenté aux habitants, surpris par la "sévérité" du nouveau plan mis en place par la Préfecture...

Par Jennifer Alberts

Mettre en place un PPRN est une obligation pour l'Etat qui se doit de prévenir les riverains du littoral des risques d'inondations et du recul du trait de côte. Le nouveau PPRN élaboré par la Préfecture pour la zone de la Baie de Somme et du Marquenterre concerne 10 communes:
  • Quend;
  • Fort-Mahon plage
  • Rue
  • St-Quetnin-en-Tourmont;
  • Le Crotoy;
  • Favières;
  • Ponthoile;
  •  Noyelles;
  • St-Valery;
  • Boismont.
 / © somme.gouv.fr
/ © somme.gouv.fr


Présenté il y a déjà plusieurs semaines aux maires de ces villes, le PPRN a déclenché une vague de colère chez ces élus. Au point qu'ils ont crée un collectif et une association de défense des propriétaires a vu le jour: plus que drastique à leur goût, la nouvelle mouture limite certes un peu plus les possibilités de développement urbanistique pour le smunicipalités mais surtout impacte fortement les propriétaires fonciers des zones retenues.

C'est que le nouveau PPRN étend davantage le périmètre des zones définies comme inondables. Ainsi, des terrains, jadis constructibles, ne le sont de fait plus. Et des centaines habitations se retrouvent désormais en plein coeur du zonage.

Les propriétaires voient la côte immobilière de leur bien chuter de manière vertigineuse. Ils ont également obligation de créer un espace "refuge" au sein de leur habitation tandis que le seuil de construction a été remonté de 2 mètres, passant de 5,5m à 7,5m au dessus du niveau de la mer. Toute extension devra par exemple être plus élevée de 2 mètres que le reste de la maison...

L'enquête publique est toujours en cours. Ce lundi matin, les 2 commissaires-enquêteurs venus écouter et renseigner les habitants à Fort-Mahon (80) ont été reçus plutôt fraîchement: une trentaine d'administrés des 10 communes concernées tentent de faire entendre leur désaccord...

Il reste encore 2 matinées de présentation du PPRN en novembre....

 


Marquenterre: le PPRN ne passe pas

 

Sur le même sujet

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus