Le centre d'accueil des mineurs migrants de Cayeux-sur-Mer a fermé ses portes

© DR
© DR

Le centre d'accueil et d'orientation pour mineurs isolés étrangers (CAOMI) a ouvert ses portes le 2 novembre dernier. Ouvert pour trois mois il a permis l'hébergement de 49 jeunes, après le démantèlement du camp de Calais. Il a fermé ses portes ce 6 février.  

Par Halima Najibi

Le centre d’accueil et d’orientation pour mineurs isolés étrangers (CAOMI) ouvert à Cayeux le 02 novembre dernier à la suite du démantèlement du camp de Calais a fermé ses portes le 6 février.

Ouvert pour 3 mois, les 49 jeunes ont été accueillis et hébergés dans les locaux du Centre de vacances de la CCAS EDF de Cayeux-sur-Mer et géré par l’association Yves Lefèvre.

Que sont devenus les jeunes mineurs ? 

13 jeunes mineurs ont été acceptés par les autorités britanniques et ont été transférés au Royaume-Uni. 19 se sont révélés être majeurs et ont été réorientés dans les Centres d’accueil et d’orientation (CAO) de la Somme. 11 mineurs ont été orientés dans des dispositifs de l’aide sociale à l’enfance, dont 8 dans la Somme.
6 n’ont pas souhaité rester ni intégrer le dispositif et ont rejoint d’autres départements.

Sur le même sujet

Lille : un capitaine de la gendarmerie accusé de harcèlement moral, de racisme et d'homophobie

Les + Lus