L'eau interdite à la consommation à Quend, Fort-Mahon et Villers-sur-Authie dans la Somme

C'est visiblement une effraction dans le château d'eau de Villers-sur-Authie qui a conduit Veolia à couper l'eau. Par mesure de précaution, il est demandé aux habitants de ne pas la consommer.

Le château d'eau de Villers-sur-Authie
Le château d'eau de Villers-sur-Authie © France 3 Picardie
L'eau a été coupée entre 5 et 6h matin puis rétablie à 9h... Seulement, les habitants de Quend et Fort-Mahon ont reçu, ce matin, un message vocal pré-enregistré signalant que l'eau était impropre à la consommation et pour la cuisine. 

Selon Veolia, il s'agit d'une effraction dans le château d'eau de Villers-sur-Authie, la source du captage. Un ou plusieurs individus ont ouvert les 2 portes, ce qui a déclenché automatiquement une alarme, à 1h du matin. Par mesure de précaution, Veolia a coupé l'eau, après intrusion. La gendarmerie est intervenue très vite mais le ou les malfrats étaient déjà partis.

L'eau a-t-elle été infectée ?

Les premiers tests réalisés sur le chlore sont négatifs, selon le maire de Villers-sur-Authie. Mais un laboratoire de Laon est reparti avec 10 litres d'eau, pour réaliser des analyses plus poussées, notamment bactériologiques. Les résultats ne seront connus que demain. 

Selon le maire de Fort-Mahon, Alain Baillet, une enquête de gendarmerie a été ouverte et Veolia distribuera de l'eau devant la mairie de Fort-Mahon cet après-midi.

Rappel des consignes

Jusqu'à nouvel ordre, la préfecture de la Somme, dans un communiqué, rappelle qu'il faut utiliser de l'eau en bouteille pour :L'eau du robinet est utilisable pour :

Les restaurateurs s'organisent...

C'est un grave problème pour les restaurateurs de la zone, qui attendent du monde en ce dernier jour du week-end de l'Ascension.
© Laetitia Grancher

Les explications de Christian Mirabaud, Henri Desaunay et Léo Segala :
durée de la vidéo: 01 min 58
Interdiction de consommer de l'eau

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers santé société