• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Éoliennes offshore au large du Tréport : fin du débat public mais peu d'avancées

La Commission nationale de débat public a rendu ce jeudi ses conclusions après 100 jours de consultation sur le projet de parc éolien en mer au large du Tréport et de la côte picarde. 62 éoliennes sont envisagées pour un budget de 2 milliards d'euros.

Par Rémy Chidaine

100 jours de débat public et des positions toujours figées. La Commission nationale de débat public a remis son rapport ce jeudi sur le projet d'éoliennes offshore au large du Tréport (76) et de la côte picarde. 2700 personnes y ont participé au total, après de nombreuses réunions et conférences.

Le projet prévoit l'installation de 62 éoliennes contre 156 dans la première version, avec un écartement élargi à 1900 mètres entre chaque machine. Mais sur le fond, peu de différences par rapport à 2010, ce qu'a souligné la commission, insistant sur la difficulté de faire débattre une seconde fois sur un projet quasiment identique.

Les pêcheurs toujours fermement opposés au projet

Le débat a malgré tout eu lieu, en raison du caractère national du projet, des enjeux socio-économiques importants et de l'impact que pourrait avoir l'installation d'un tel parc sur l'environnement, la faune ou le paysage.

Les pêcheurs restent les principaux opposants à l'installation des éoliennes en mer. Leur incompréhension vis-à-vis de "l'obstination de l'Etat" est rappelée dans le rapport. La commission explique également qu'il apparaît "légitime que l’État étudie de manière approfondie le potentiel de la zone alternative proposée". Les pêcheurs ont en effet avancé une solution située à l'ouest du chenal de Dieppe.

Le rapport de la CNDP :



Les explications de Jean-Pierre Rey :

Fin du débat public sur les éoliennes offshore au Tréport
Les explications de Jean-Pierre Rey.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus