Ham : une marche blanche en hommage à Clément

Clément était interne au Lycée professionnel Peltier de Ham dans la Somme / © France 3 Picardie
Clément était interne au Lycée professionnel Peltier de Ham dans la Somme / © France 3 Picardie

Une marche blanche aura lieu ce mardi après-midi à Ham dans la Somme pour rendre hommage à Clément, ce lycéen retrouvé mort dans un étang de la commune le 31 mars dernier. Des plaies faites à l'arme blanche ont été découvertes sur son corps.

Par Jennifer Alberts


À l'initiative de cette marche, soutenue par la mairie, la mère d'une élève scolarisée comme Clément au lycée professionnel Peltier de Ham (80). Elle partira à 14h du fort de Ham pour y revenir ensuite. Des gerbes de fleurs seront déposées devant l'arbre de la liberté situé devant l'édifice. La marche devait initialement passer devant le lycée et les lieux où le corps de Clément a été retrouvé. Mais sur les conseils de la gendarmerie, l'itinéraire a été modifié.

Clément B., 16 ans, a été découvert le 30 mars avec "une plaie mortelle au niveau de la gorge de l’adolescent, ainsi qu’une plaie secondaire au niveau de l'abdomen" dans un étang à quelques mètres du lycée où il était interne.

Le parquet a ouvert une enquête en flagrance pour homicide volontaire suite aux éléments issus de l'autopsie réalisée samedi. Selon les médecins légistes, les blessures identifiées sur le corps de l'adolescent sont "compatibles avec un homicide volontaire mais aussi avec un acte suicidaire". Selon le parquet, les experts en morphoanalyse de l’IRCGN qui ont examiné le lieu des faits fournissent des conclusions similaires. 

Clément aurait été victime de harcèlement de la part d'autres élèves de son lycée. Ils seraient allés jusqu'à lui raser la tête. Dénoncer le harcèlement sera l'un des mots d'ordre de la marche d'aujourd'hui. Selon l'organisatrice, sa propre fille aurait été harcelée par la même bande que celle qui avait pris Clément comme cible. Une situation pas assez prise au sérieuse par la direction de l'établissement , estime-t-elle, puisque le principal harceleur de sa fille n'aurait été exclu qu'une journée pour ces faits. 

Dans le cas de Clément, le lycée a entamé une procédure disciplinaire après les révélations sur son harcèlement.

Un appel à témoin a été lancé par la gendarmerie ► tout témoin s’étant trouvé à proximité du parc Délicourt à Ham entre 10h-17h00 le 30 mars 2017 et disposant d’informations susceptibles d’intéresser l’enquête, est invité à contacter les gendarmes de la section de recherches d’Amiens au numéro suivant : 03 22 53 68 00.

Sur le même sujet

Les + Lus