Cet article date de plus de 6 ans

L'un des leurs avait tué un scootériste en intervention, les pompiers amiénois sont dans la rue

Ils sont 200, peut-être davantage, à manifester aujourd'hui contre une décision de justice. Le 6 octobre 2011, alors en intervention, un camion avait percuté mortellement un homme à scooter. Le pompier a été condamné, ce qu'ils contestent à présent.
© France 3
« Homicide involontaire », deux mots qui ne passent pas pour les pompiers d'Amiens. Le 11 décembre dernier, la Cour de justice a condamné l'un des leurs. Les faits remontent au 6 octobre 2011, dans la nuit. Les pompiers sont appelés vers 22h pour une fuite de gaz, rue des Augustins. Arrivé au croisement, le chauffeur passe - gyrophare allumé et deux tons enclenchés - mais ne peut éviter un scootériste qui croise leur route. Toutes les consignes de sécurité ont été respectées, rappelleront les experts au procès.

Malgré cela, le pompier sera condamné. Une première en France. Les accidents en intervention sont rarissimes, et dans l'immense majorité des cas, lorsque toutes les mesures de sécurité sont respectées, le pompier n'est pas condamné. D'où la colère des hommes du feu. Ils se sont donnés rendez-vous devant la caserne Catelas, à partir de midi, avant de manifester dans les rues d'Amiens.


durée de la vidéo: 01 min 36
L'un des leurs avait tué un scootériste en intervention, les pompiers amiénois sont dans la rue


Venus de plusieurs départements voisins, ils contestent la condamnation de l'un des leurs.
Venus de plusieurs départements voisins, ils contestent la condamnation de l'un des leurs. © France 3 Picardie - Safar Baroud


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers manifestation