Cet article date de plus de 3 ans

Poulainville : négociations des salaires au point mort, les salariés d'Endel Engie font grève

Les salariés d'Endel Engie, à Poulainville, sont en grève depuis mercredi. En cause, les négociations sur les salaires qui sont au point mort.

© France 3 Picardie

Suite à un appel lancé par l’ensemble des organisations syndicales du groupe Endel Engie, 80% des salariés du site de Poulainville sont en grève depuis mercredi. Pour eux, les négociations autour des salaires n'avancent pas.

Les salariés réclament un talon de 30 euros en augmentation générale, ce qui a été refusé par la direction. "Dix millions ont été donnés aux actionnaires et cinq millions aux cadres. Pour les ouvriers et les agents de maîtrise, il n'y a rien du tout", regrette Philippe Perimony, délégué syndical CGT.

Le directeur du site nous confie qu'il devrait instaurer un 13eme mois, étalé sur 3 ans.

Grève nationale

Selon lui, la grève a un impact sur le service commercial de la structure car puisque les livraisons pièces détachées ne sont plus effectuées, et les chantier en cours en stand-by. Il s'inquiète de retombées plus importantes, comme par exemple, la fuite des clients.

Le mouvement de grève est national. Endel, ce sont 6000 personnes et 80 implantations sur toute la France. Le site de Poulainville emploie 53 salariés. Endel est unefiliale de GDF Suez et leader de la maintenance industrielle et nucléaire en France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie