Somme: hommage au soldat Louis Joseph Le Heurt, tombé en 1915 à La Boisselle

Publié le Mis à jour le

Le 8 janvier 1915, l’îlot de La Boisselle  (80) est bombardé par les allemands. 98 ans plus tard, le "La Boisselle Study Group", une association d'archéologues franco-britanniques, exhume les corps de 2 soldats morts. L'un d'eux est inhumé  à la nécropole d'Albert ce jour. 

En novembre 2013, le "La Boisselle Study Group" a découvert, à l’îlot de La Boisselle dans la Somme, les corps de 2 soldats français dont celui du soldat Le Heurt, "mort pour la France" le 8 janvier 1915 à Ovillers-La-Boisselle.

La famille du 2e classe du 118e RI Louis Joseph Le Heurt a souhaité qu’il soit inhumé dans une nécropole nationale située près du lieu où son corps a été découvert, en l'occurence celle d'Albert.

Cette inhumation, accompagnée d'une cérémonie d'hommage, est prévue ce lundi à 14h30 à la nécropole d'Albert (80).

En 2012, le "La Boisselle Study Group" avait remonté les 3 corps de 3 soldats bretons des galeries souterraines de La Boisselle (80).

Le bombardement de l’îlot de La Boisselle par l’armée allemande le 8 janvier 1915
En fin d’après-midi, le 7 janvier 1915, le 2e bataillon du 118e RI relève le 1er bataillon dans les tranchées de La Boisselle. Une attaque des lignes allemandes est prévue pour le lendemain à 14 heures. Dans la nuit du 7 au 8, un ouragan se déchaîne sur La Boisselle. La pluie inonde les tranchées qui deviennent impraticables. L’attaque est reportée.
Le vendredi 8 janvier 1915, dans l’après-midi, des minenwerfer établis dans le village de La Boisselle bombardent l’îlot et les tranchées avoisinantes. La tranchée située au sud-ouest de l’îlot est en partie bouleversée. Deux hommes du 118e, Louis Le Heurt et Apollinaire Ruelland sont tués et 3 soldats sont blessés.
L’artillerie française bombarde les positions des minenwefer qui cessent leurs tirs.
À 18 heures, les allemands sortent de leurs tranchées en rampant et attaquent l’îlot.
Le tir de l’artillerie et la fusillade repoussent cette tentative.
Les hommes du 118e RI profitent de la nuit pour réparer les tranchées et les boyaux détériorés par l’ouragan et les bombes ennemies.
C’est probablement à ce moment-là que Louis Le Heurt et Apollinaire Ruelland, le 2ème corps exhumé par le "La Boisselle Study Group" en novembre 2013, sont inhumés par leurs camarades dans la paroi de la tranchée où ils ont reposés pendant 98 ans.