Trois nouvelles acquisitions au musée Boucher-de-Perthes à Abbeville

© Musée Boucher-de-Perthes à Abbeville
© Musée Boucher-de-Perthes à Abbeville

Trois tableaux représentant la ville d’Abbeville et de sa région ont rejoint les collections du Musée Boucher-de-Perthes.

Par Célia Mascre

Trois tableaux peints à la fin du XIXe siècle par des artistes de la Somme ont rejoint les oeuvres d'art exposées au Musée Boucher-de-Perthes au cours de l'année passée. Parmi eux, Le Port d’Abbeville d'Albert Decamps (en bas à gauche sur la photo ci-dessus). Le tableau réalisé au XIXe siècle, a été acquis par les Amis du musée lors de la vente organisée par l’étude de Frédéric Lefranc à Auxerre le 2 octobre dernier, nous informe La Tribune de l'Art.

L'oeuvre vient compléter les trois tableaux de l’artiste déjà visibles dans les collections permanentes. 

Parmi les nouveaux arrivés figurent également Le Marché Saint-Vulfran à Abbeville et La plage du Crotoy, tous deux signés Louis Braquaval (1854-1919), un ancien commissaire priseur mis à la peinture sur le tard grâce à des rencontres avec Eugène Boudin et Edgar Degas notamment. L'artiste, nous informe La Tribune de l'Art, est considéré comme "le peintre des ciels et des marchés".

Ces deux tableaux viennent rejoindre Le Champ de blé, Coucher de soleil en baie de Somme et Abbeville, grande rue Notre Dame, trois autres tableaux de l'artiste.

Le Musée Bouchers-de-Perthes occupe le beffroi de l'ancien Hôtel de ville depuis 1954. À l'origine, les collections privées de Jacques Boucher de Perthes se situaient dans son hôtel particulier dit hôtel de Chepy. Mais l'ensemble des bâtiments a été entièrement détruit lors des bombardements de la ville le 20 mai 1940.  Aujourd'hui, le musée réunit deux collections, celle de l'ancien musée d'Abbeville et du Ponthieu, et celle de l'ancien musée Boucher-de-Perthes.

Sur le même sujet

Les + Lus