Cet article date de plus de 3 ans

L'usine aéronautique du futur, fabricante pour Airbus, inaugurée à Méaulte

Le groupe Stelia Aerospace a rénové son usine de Méaulte, dans la Somme, qui fabrique le nez des Airbus. Avec un carnet de commandes plein, le constructeur européen veut accélérer la cadence.

Archives. Le chargement d'un Beluga sur le site de Méaulte.
Archives. Le chargement d'un Beluga sur le site de Méaulte. © Maxppp
Cette usine s'est offert un lifting à 70 millions d'euros. Spécialisée dans la fabrication des pointes avant des gammes d'Airbus, Bombardier et Embraer, l'entreprise Aerolia à Méaulte (Somme) embauche 1.500 salariés et fait travailler quelque 500 sous-traitants. Elle fabrique le nez des avions A350 Airbus. 

Un changement d'organisation de la production

Stelia Aerospace l'a reconfigurée pour en faire "l'usine aéronautique du futur", qu'elle inaugure jeudi 2 mars. Elle a abandonné l'organisation par lignes de produits et opté pour les "mooving lines", qui regroupent différents métiers sur des chaînes qui avancent au fur et à mesure de la production, comme l'indique L'usine nouvelle. 



Le but : augmenter la productivité, très sollicitée, surtout par Airbus, dont le carnet de commandes est bien rempli. C'est le fleuron français de l'aéronautique qui a demandé à Méaulte de se moderniser, avec le programme A350, l'appareil long-courrier du constructeur Airbus. Avec un investissement à 10 millions d'euros, Stelia Aerospace a fait construire un bâtiment de 8.000 m² pour monter les ensembles à partir des matériaux composites.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie aéronautique