Cet article date de plus de 4 ans

Xavier Pouyez, un coureur de fond au grand coeur

Du 14 au 21 juin, Xavier Pouyez chausse ses baskets pour une course à pied à travers la Somme. Grands et petits sont invités à courir avec lui. L'idée est de sensibiliser le public à l'autisme, aux côtés de l'association Soutenir l'Austisme et les Troubles du Développement (SATED).
Il habite dans la petite commune de Woirel (47 habitants), dans la Somme. Il aura 43 ans le 30 juin prochain. Il aime les enfants et c'est le président du seul club de raid multisports (course à pied, VTT, course d'orientation, canoë, etc...) dans le département, "Les Raideurs Samariens".

Cet homme, c'est Xavier Pouyez, un coureur de fond au grand coeur, qui propose de le rejoindre sur son parcours. 
400 kilomètres. 8 jours. 122 communes traversées. Du 14 au 21 juin, l'athlète aguerri court pour sensibiliser à l'autisme aux côtés de l'association Soutenir l'Autisme et les Troubles Envahissants du Développement (SATED).

L'association SATED oeuvre depuis 2003 pour l'inclusion sociale des enfants autistes. Elle propose loisirs, vacances, accompagnement, soutien aux familles et sensibilisation du grand public en menant différentes actions. Dans cette démarche, les "8 jours pour l'autisme" ont trouvé un partenaire en Xavier Pouyez.
L'homme court au rythme de 50 km par jour environ avec pour objectifs : sensibiliser à l'autisme mais aussi récolter des fonds pour les actions du SATED.

Au programme, 122 communes traversées et 9 villes étapes :L'événement rallie déjà du monde. Clubs et écoles ont rejoint le projet en s'associant par leur participation sportive ou caritative, comme l'EPIDE de Doullens le 14 et 15 juin ou encore l'association "les coureurs de Meaulte" qui accompagneront Xavier à son arrivée à Albert le 20 juin.

Demain, jeudi 15 juin, arrivée prévue à 18h00, place Max Lejeune à Abbeville. Seront présentes la SATED et l'association abbevilloise "On TED autrement", présidée par Damien Dezoteux.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
course à pied sport solidarité société